SOCIÉTÉ

Papa Ariihau, vanilliculteur à Niau


Vendredi 22 Mars 2019 à 15:13

PORTRAIT - Direction les Tuamotu, à Niau, à la rencontre de papa Ariihau. Le coprahculteur s’est lancé le défi de cultiver de la vanille sur son île. Après quatre ans de dur labeur, il voit aujourd'hui son travail récompensé par l’apparition des premières gousses.


Ariihau Hio est coprahculteur, comme l’ont été ses parents avant lui. Mais il y a quatre ans, il s'est lancé un défi : celui de planter de la vanille au cœur du village de Niau. Et malgré la chaleur écrasante et les embruns marins, la plantation de papa Ariihau est en pleine forme. Certaines lianes portent même déjà des gousses, en petit nombre, car il veut éviter de fatiguer les plants de vanille dès la première floraison.

Sa vanilleraie compte 109 tuteurs, dont les lianes de vanille proviennent essentiellement du rahui, où elles abondent à l’état sauvage : "Il y en a partout ici. (...) Et il n'y a pas de maladie dessus" nous dit Ariihau.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le vanilliculteur utilise principalement la bourre de coco en compost. Mais pour atteindre un tel résultat, il a dû s’adapter et se débrouiller seul : "Je n'ai demandé aucune aide de l'état, au gouvernement...".
 
Il s'est également inspiré de différentes méthodes d'exploitation pour obtenir le meilleur compromis. Selon papa Ariihau, autrefois, la vanille sauvage de Niau poussait en abondance dans le feo, mais l’accès y étant difficile, les habitants se sont résignés à ne travailler que le coprah…
 
Rédaction web avec Rony Mou-Fat







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2019 - 14:23 Vaitupa : les manèges vont bientôt ouvrir

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes