SOCIÉTÉ

PSG : le syndicat des pharmaciens opposé à une baisse du prix des médicaments


Vendredi 24 Novembre 2017 à 12:14 | Lu 999 fois

SANTE - Selon l'Autorité polynésienne de la concurrence, le prix des médicaments est 23% plus élevé en Polynésie qu'en métropole. En pleine réflexion sur la Protection sociale généralisée, syndicats et patronat proposent de baisser le prix des médicaments. Mais les pharmaciens estiment que le secteur a déjà subi de fortes baisses.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
Dans le cadre de la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG), les organisations patronales et syndicales proposent de faire baisser les prix des médicaments, une solution pour faire baisser le coût de la Santé.
Le 6 novembre, l'Autorité polynésienne de la concurrence a également rendu un avis sur le fonctionnement de la concurrence dans le secteur de la distribution du médicament en Polynésie française. 
L'Autorité recommandait des mesures pour "améliorer l’accès de la population au médicament et aux services pharmaceutiques et diminuer le coût et le prix des médicaments en Polynésie française". La consommation de produits pharmaceutiques par habitant s’élève à environ 41 500 F CFP par an (2014), selon l'Autorité polynésienne de la concurrence. 

Jeudi soir dans un communiqué, le syndicat des pharmaciens de la Polynésie réagit. Il explique que le médicament est un des produits "dont le surcoût est le plus faible en Polynésie par rapport à la métropole". Les prix en Polynésie sont en moyenne 39% plus élevés qu'en métropole. Les prix des médicaments sont plus importants "seulement" de 23% par rapport à la métropole. 
Le syndicat explique aussi que  "le prix du médicament diminue au fenua depuis 2010 en raison de la baisse du coefficient multiplicateur sur le médicament remboursable par le gouvernement polynésien". 
En conclusion pour le syndicat, "si le coût de la santé ne peut être reporté sur l'ensemble des salariés de la Polynésie", il parait "difficilement concevable de faire reposer le coût de la santé en grande partie sur le secteur de la pharmacie". 

Rédaction web 


Le communiqué du syndicat : 
 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017