SOCIÉTÉ

PSG : Syndicats et patronat ont envoyé leurs propositions à Edouard Fritch


Mardi 21 Novembre 2017 à 16:35 | Lu 600 fois

SOCIAL - Après plusieurs réunions, les organisations syndicales et patronales se sont mises d'accord sur un texte de propositions pour réformer la Protection sociale généralisée (PSG). Un seul point ne fait pas l'unanimité : la retraite.


Crédit : TNTV
Crédit : TNTV
Après trois réunions, patronats et syndicats ont décidé de refuser collégialement le projet de réforme de la PSG et trouvent inconcevable que cette réforme se résume à des efforts consentis presque exclusivement par le monde du travail. 

La CSTP-FO a présenté ce mardi midi les propositions communes des organisations patronales et syndicales au sujet de la réforme de la PSG. Des propositions qui ont été envoyées au président du Pays, Édouard Fritch, dans l'après-midi.

Les partenaires sociaux se sont accordés pour la santé et la famille. Sur la santé, ils estiment que "les actions de baisse du coût de la santé entreprises par le Pays doivent se poursuivre mais aussi que les mesures validées par le CESC et réclamées par les partenaires sociaux soient mises en place."

Pas d'accord en revanche concernant les retraites.  CSTP-FO, CSIP, O oe to oe rima et Otahi demandent le maintien de la retraite à 60 ans, 35 annuités pour un départ à taux plein, un taux plein sans changement à 70% du SMR, le minimum d’annuités pour un départ anticipé sans changement à 20 annuité, l’âge de départ anticipé sans changement à 55 ans, le salaire moyen de référence SMR pris sur la moyenne des 5 meilleures années sur les 10 dernières, l’âge de départ à la retraite pour travaux pénibles/inaptitude à 50 ans, le nombre d’annuités pour travaux pénibles à 30 ans, et un abattement sans décote à 2% par trimestre avant 60 ans.maintien de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Un départ à la retraite à 62 ans .

De son côté, le syndicat A Ti’a i mua a tout de même consenti à plusieurs points, notamment sur le départ anticipé à la retraite à partir de 57 ans ou encore 38 annuités pour un départ à taux plein. 

Angelo Frébault, secrétaire général de la CSTP-FO sera l'invité des journaux de Tahiti Nui Télévision ce soir. 
Rédaction web 


Tags : PSG, social





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017