TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Ouverture du dépôt des listes pour les Territoriales : comment devenir candidat?


ÉLECTIONS - Le dépôt des listes pour les élections Territoriales du mois prochain est ouvert depuis lundi. Les candidats ont à présent deux semaines pour se faire connaître et remplir un certain nombre de formalités. Comment devenir candidat ? Tout le monde peut-il s’inscrire ? Le dépôt est-il payant ? Le Haut-commissariat a publié un memento à l’usage des candidats avec toutes les modalités et formulaires requis.


Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Ils sont 9 candidats à avoir fait savoir publiquement leur intention de se présenter pour les Territoriales. La constitution d’une liste qui réponde aux critères d’équilibre requis est de loin la partie la plus difficile : " C'est le candidat tête de liste ou le mandataire qu'il aura  désigné qui peut venir déposer la candidature au nom de tous les candidats de la liste", indique Armelle Piccoz, responsable du bureau de la réglementation et des élections. "Pour le dossier de candidature, il nous faut 73 candidats (57 titulaires + 2 suppléants par section - NDLR), pour chacune des listes... des candidats répartis dans les huit sections de la Polynésie française. Chacun des candidats doit prouver qu'il a une attache avec l'une des communes de la section dans laquelle il se présente, puis signer la déclaration de candidature, et apposer une mention manuscrite dans laquelle il s'engage à être candidat à l'élection des représentants à l'APF. C'est une nouveauté qui permet à l'administration de s'assurer que les candidats sont bien conscients de la démarche qu'ils engagent lorsqu'ils se portent candidats à une élection. Enfin, chacune des listes doit être présentée sous forme paritaire".
 

Armelle Piccoz, responsable du bureau de la réglementation et des élections, au Haut commissariat de la Polynésie française - Crédit photo TNTV
Armelle Piccoz, responsable du bureau de la réglementation et des élections, au Haut commissariat de la Polynésie française - Crédit photo TNTV
Si vous avez 18 ans révolus, et que vous figurez sur les listes électorales de votre commune au 1er janvier de l’année de l’élection, ou si vous pouvez justifier du paiement d’impôts communaux directs : vous êtes éligibles. 
Sauf quelques cas particuliers…. le haut-commissaire actuel et les membres de son cabinet ne peuvent pas se présenter à l’élection. Ni ses prédécesseurs au cours des 3 dernières années. Ne peuvent être élus représentants non plus : les magistrats des juridictions administratives ou judiciaires, les membres des corps d’inspections de l’Etat, le secrétaire général du gouvernement, le directeur de cabinet du Président, les officiers de l’armée de Terre, de l’Air et de la Marine, et les gendarmes en exercice.

Se présenter à l’élection est une formalité gratuite, en revanche, la campagne, elle, a un coût. 
204 000 électeurs sont comptabilisés. Les candidats devront fournir 214 000 professions de foi et 450 000 bulletins de vote pour le 1er tour. 

Les dépenses sont plafonnées à 22 millions de francs pour les listes présentes uniquement au 1er tour. 30 millions pour celles présentes aux deux tours. Les candidats peuvent se faire rembourser jusqu’à 45% de leurs dépenses s’ils ont totalisé 3% minimum des suffrages exprimés.

 

Crédit photo : Tahiti Nui Television
Crédit photo : Tahiti Nui Television
L’ouverture du dépôt des listes coïncide également avec la mise en place d’un certain nombre de règles dans les médias : "ils doivent respecter, à compter du 12 mars, une équité dans le traitement de parole des candidats potentiels à l'élection Territoriale. Il n'y a pas d'obligation d'égalité... on prend en compte le poids politique de chacun des candidats dans le paysage politique polynésien", explique Armelle Piccoz.

Les candidats ont jusqu’au 26 mars à midi pour s’enregistrer. En 2013, 8 listes sur les 9 avaient attendu le dernier jour pour effectuer le dépôt.

Prochaines échéances ensuite : le tirage au sort pour pour l’ordre des panneaux, le 28 mars et l’ouverture de la campagne officielle du 1er tour du 3 au 21 avril.
 
Laure Philiber 



Mardi 13 Mars 2018 à 05:34 | Lu 538 fois






Territoriales 2018