SOCIÉTÉ

Olivier Serva, élu président de la délégation Outre-mer de l'Assemblée nationale


Mardi 18 Juillet 2017 à 10:28 | Lu 1440 fois

OUTREMER - Le député de Guadeloupe (REM), Olivier Serva, a été élu mardi président de la délégation Outre-mer de l'Assemblée nationale, face à la députée PS de La Réunion Ericka Bareigts (Nouvelle Gauche), a-t-on appris à l'issue de la réunion constitutive de la délégation.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
M. Serva a été élu au 2e tour par 18 voix contre 15 pour Mme Bareigts et 2 votes nuls. Le député MoDem de La Réunion Thierry Robert, également candidat à la présidence s'est désisté au 2e tour. Il avait obtenu 5 voix au 1er tour, derrière Mme Bareigts (10) et M. Serva (15) et 2 votes nuls.
 
La délégation outre-mer compte au total 54 membres: les 27 députés ultramarins et 27 députés nommés au prorata des groupes politiques de l'Assemblée. M. Serva remplace, à la présidence de la délégation, l'ancien député de La Réunion, Jean-Claude Fruteau (PS).
 
Se disant "content, heureux et soulagé" d'avoir recueilli "la confiance de la délégation", M. Serva a promis qu'après "deux ans et demi", il abandonnerait la présidence, qui serait confiée à "un groupe d'opposition".
 
Son objectif: "faire valoir les atouts ultramarins", "muscler les moyens humains, matériels et financiers de la délégation", et s'occuper notamment des problèmes de "continuité territoriale", de "santé publique" et des "plans de convergence de la loi égalité réelle Outre-mer", adopté en février.
 
La délégation, dont la première réunion est prévue le 25 juillet, va rapidement auditionner la ministre des Outre-mer Annick Girardin, -qui a félicité M. Serva sur Twitter-, et rencontrer Thierry Bert, le rapporteur général des futures assises de l'Outre-mer, qui doivent être lancées dans tous les territoires à partir de septembre.
 
L'investiture de M. Serva au sein de La République en Marche avait fait débat, en raison de propos tenus en 2012 et reparus dans les médias où il qualifiait l'homosexualité d'"abomination", propos pour lesquels il a depuis présenté ses excuses.
 
"La délégation est installée, on va pouvoir travailler", a dit Ericka Bareigts, l'ancienne ministre des Outre-mer. Elle a souligné que son groupe avait "symboliquement laissé la place" de vice-président au député GDR de Martinique Jean-Philippe Nilor, afin que "chaque groupe, quel que soit son nombre, soit représenté".
 

Outre M. Nilor, les autres vices-présidents sont Hubert Julien-Laferriere (REM, Rhône), Didier Quentin (LR, Charente-Maritime), Thierry Robert (Modem, La Réunion), Marie Lebec (REM, Yvelines) et Philippe Dunoyer (LC, Nouvelle-Calédonie).
 
AFP







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 17:05 Arue célèbre son 1er Heiva Noera

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017