SOCIÉTÉ

Nuit du droit : plus de 1 000 personnes à l’assemblée


Vendredi 5 Octobre 2018 à 17:25 | Lu 3492 fois

ÉVÉNEMENT – La première Nuit du droit, organisée jeudi soir à l’assemblée de la Polynésie française, a rassemblé plus de 1 000 personnes, venues voir comment sont élaborées les lois du Pays. La deuxième partie de soirée s’est délocalisée au tribunal pour se concentrer sur le système judiciaire.


Hinarere Taputu était invitée à participer à la simulation Crédit Tahiti Nui Télévision
Hinarere Taputu était invitée à participer à la simulation Crédit Tahiti Nui Télévision
L’assemblée de la Polynésie française était noire de monde, jeudi soir, pour la Nuit du droit. Une première édition au fenua, mais la seconde au niveau national. Et la date n’a pas été choisie par hasard, ce jeudi 4 octobre marquant le 60e anniversaire de la Constitution.

Un millier de personnes s’était donc déplacées à Tarahoi pour assister à la naissance d’une loi du Pays à travers des jeux de rôles institutionnels lors d’une simulation d’une réunion du conseil des ministres, de réunions de commissions législatives et d’une séance plénière. Des étudiants, des personnalités bien connues du pays, comme l’humoriste Papa Tihota ou encore la Miss Tahiti Hinarere Taputu, ainsi que des citoyens ont pris les rôles des ministres et des élus.

Dans l’hémicycle, si les sujets abordés portaient parfois à dérision, comme l’adoption d’une loi du Pays sur le port du pareu, la façon de faire était bien celle en vigueur dans nos institutions. Car cette soirée avait bien pour objectif de permettre au public de découvrir et de comprendre les différentes étapes de l’élaboration de la loi en Polynésie, de façon simple, pédagogique et ludique.

La séance plénière terminée, le public a pu se rendre au palais de justice, où la reconstitution d’une scène de crime et la simulation d’un procès pénal les attendaient. Là, l’objectif était de découvrir l’importance des constatations matérielles dans l’établissement de la vérité judiciaire et le rôle des différents acteurs d’un procès pénal (services enquêteurs, avocat de la partie civile, avocat de la défense, magistrats du siège, magistrat du parquet, greffier …). Ce sont les étudiants en droit de l’université qui ont effectué la simulation du procès. Plus de 400 personnes y ont assisté, malgré l’heure tardive de sa tenue.

Cette première Nuit du droit a été organisée en partenariat par la Polynésie française, l’assemblée de la Polynésie française, la Cour d’appel de Papeete, la gendarmerie nationale, la direction de la Sécurité publique, l’Université de la Polynésie française, le Conseil économique, social et culturel et l’Ordre des avocats.

Un jeu concours, dont le tirage au sort a eu lieu ce vendredi matin, a permis à Poenui Ganivet de remporter un billet d’avion pour Paris. Là-bas, elle pourra visiter, avec le parrainage des parlementaires polynésiens, l’Assemblée nationale, le Sénat et le Conseil constitutionnel.

Rédaction web 








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Octobre 2018 - 14:19 200 chômeurs dans la "course à l'emploi" jeudi

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018