MONDE

Mexique : l'ouragan Willa perd en intensité, rétrogradé en catégorie 3


Mardi 23 Octobre 2018 à 08:49 | Lu 982 fois

PACIFIQUE - L'ouragan Willa, qui se dirige vers le nord-ouest du Mexique depuis le Pacifique, a légèrement perdu de sa puissance mardi matin, repassant en catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson, ont annoncé les météorologues mexicains et américains.


À 10H00 locales (15H00 GMT), l'ouragan se trouvait à 55 km des côtes mexicaines, avec des vents pouvant atteindre 205 km/h. Il progressait à une vitesse de 9 km/h, selon le dernier bulletin du Centre américain des ouragans (CNH). 
"Willa est désormais un ouragan de catégorie 3", a indiqué le service météorologique mexicain (SMM). 

Lundi, l'ouragan avait été classé quelques heures en catégorie 5 - la plus élevée sur l'échelle de Saffir-Simpson - avant de perdre un peu de sa puissance et d'être rétrogadé en catégorie 4 dans la soirée.

L'ouragan était attendu sur les côtes mexicaines mardi, entre l'après-midi et la soirée, au sud de l'État de Sinaloa (ouest), à la frontière avec l'État de Nayarit, tous deux placés en "alerte orange" par les autorités et où les écoles restaient fermées mardi. 

Selon les météorologues mexicains, à l'approche de Willa, le temps était couvert et légèrement pluvieux au sud de l'Etat de Sinaloa, tandis que les États plus méridionaux de Colima et Jalisco étaient touchés par de fortes pluies. 

L'ouragan Willa devrait frapper le continent dans une zone peuplée de petites localités. À 100 km au nord se situe néanmoins le port de Mazatlan, qui compte 500 000 habitants. 

À Mazatlan, de rares touristes admiraient la mer déchaînée, a constaté un journaliste de l'AFP. Dans les hôtels, du personnel s'affairait à protéger les installations avec des sacs de sable et des panneaux de bois, tandis que la population se rendait dans les supermarchés pour faire le plein d'eau potable. 
"Nous faisons le plein de provisions pour la famille, de l'eau en bouteille, des aliments qui ne périssent pas ou qui peuvent se manger rapidement", a expliqué à l'AFP Roberto Carlos, un ouvrier de 45 ans. 

Aux conséquences de Willa pourraient s'ajouter celles d'une autre tempête tropicale, Vicente, qui s'apprête à toucher les côtes mexicaines plus au sud, dans les Etats de Michoacan et Guerrero. 

En septembre, au moins 15 personnes ont péri dans des crues soudaines liées aux fortes pluies dans les États de Sinaloa et Michoacan.
La semaine dernière, 11 personnes sont décédées à Oaxaca (sud), dont sept enfants, à cause des intempéries.
AFP








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 09:51 La mobilisation des "gilets jaunes" s'essouffle

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018