SOCIÉTÉ

Maruao renaît de ses cendres


Lundi 23 Octobre 2017 à 15:13 | Lu 2450 fois

MUSIQUE - Après moults épreuves et accidents de la vie, Maoake Tuahine, chanteur, guitariste et co-fondateur de Maruao, s'était retrouvé derrière les barreaux, purgeant une peine de quatre ans pour braquage. Le groupe s'était alors quelque peu mis en berne, peinant à retrouver un second souffle. Depuis, Maoake s'étant acquitté de sa dette envers la société, n'avait plus qu'une idée en tête. Se reconstruire. Et cela passait forcément par l'enregistrement d'un nouvel opus avec Maruao.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Après sa descente aux enfers à cause de l’ice, Maoake est retourné à son premier amour: la musique. Tourner la page d’une période de sa vie, celle où l'ice y écrivait ses lignes les plus sombres. "Ce sont des chansons que j'avais déjà composé avant d'aller en prison et d'autres durant ma détention. Pour l'instant, on a enregistré neuf titres, dont huit de mes compositions. Je pense et j'espère trouver la paix avec cet album".

"Faarue" (Lâcher prise) le nom de ce nouvel opus, est aussi le titre d'un morceau, dans lequel, il fait le bilan de ses dernières années et met en garde contre les méfaits de la drogue. "Pour retrouver le bonheur, il faut lâcher prise. Pour recommencer à zéro, il faut lâcher prise.", martèle-t-il

Dans l’un de ses morceaux, il a voulu apporter une touche symbolique avec des choristes un peu particuliers. Des enfants. "On a répété avec des enfants cette semaine à Moorea, et le résultat est là. En 10 minutes la prise est bonne", déclare-t-il, pas peu fier. "Mon plus grand bonheur est de partager ce moment avec eux."

La chanson parle de la séparation d’un couple. Les voix des enfants lui donnent du courage et apportent comme un message d’espoir. Le résultat prend le chanteur aux tripes. "J'ai versé une petite larme, mais de bonheur."

La sortie de l’album est prévue fin novembre, début décembre. Et le groupe devrait donner un concert avant la fin de l’année. Ce qui ne manquera pas de ravir les fans de ce groupe atypique, pour la scène locale, qui mêlent folk-song, rap, pop aux harmonies vocales hyper-travaillées.

 
Rédaction web avec Oriano Tefau et Brandy Tevero  







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017