SOCIÉTÉ

Marina à Tevaitoa : le bras de fer continue


Samedi 8 Septembre 2018 à 17:52 | Lu 2077 fois

AMENAGEMENT – Un an après le lancement de ce projet à Raiatea, ses opposants se mobilisent plus que jamais. Tumaraa pour un développement durable - A Paruru ia Tevaitoa souhaite porter l’affaire devant le tribunal administratif.


(Crédit photo : Facebook Tumaraa pour un développement durable )
(Crédit photo : Facebook Tumaraa pour un développement durable )
Le projet de construction d’une marina à Tumaraa, Raiatea, dans le district de Tevaitoa, continue de faire grincer des dents. Cette semaine, Tumaraa pour un développement durable- A Paruru ia Tevaitoa a déposé un recours devant le tribunal administratif de Papeete. L’association, composée de riverains opposés à ce projet, conteste la procédure. Pour son vice-président, Gérard Goltz, le projet a été "fait un peu en cachette". Il affirme : "Il n’y a pas eu d’affichage, c’est bizarre."

Début août, à la suite des enquêtes publiques, un arrêté pris en conseil des ministres a déclaré d’utilité publique la construction de la marina de Tevaitoa. Le but est de réaliser un espace sur le lagon qui sera prêt à accueillir une centaine de voiliers.

Depuis, les choses se sont accélérées. L’association s’affole. "Des engins lourds, de l’entreprise Boyer ont débarqué il y a deux semaines. Les travaux n’ont pas encore commencé mais cela devrait être bientôt le cas." Pour le collectif contestataire, le lieu choisi n’est pas adapté. Cette installation va, selon eux, bouleverser l’écosystème.

>>> Lire aussi - A Raiatea, la population dit non à la marina de Tumaraa

Pour se faire entendre, les habitants ont tenté de rencontrer les élus. Le vice-président s’insurge : "C’est un langage de sourd." Du côté de la mairie, on assure que l’enquête publique a permis de recueillir neuf doléances parmi lesquelles deux étaient recevables.

Désormais, l’association veut aller plus loin. Tumaraa pour un développement durable a déposé un recours devant le tribunal administratif de Papeete pour dénoncer l’étude d’impact. Jeudi, les membres de l’association se sont réunis. Ils ont décidé de porter un projet de zone de pêche protégée.

Les travaux eux, sont imminents. Le vice-président alerte : "Nous nous mobilisons. Nous sommes prêts à empêcher les travaux avec notre corps."

Cyril Tetuanui : "J'étais prêt, s'ils étaient venus me voir, à proposer une consultation populaire "

Le maire de Tumaraa, Cyril Tetuanui, a réagi aux manifestations contre le projet : 

"C'est la politique du gouvernement, depuis 2012, de mettre en place dans chaque commune des Iles-Sous-le-Vent, une marina pour accueillir les voiliers. Tumaraa s'est proposée à l'époque pour pouvoir accueillir ces investissements lourds du Pays donc, je comprends ces gens-là. On s'est déjà rencontré, on s'est déjà expliqué. Mais aujourd'hui, le gouvernement a pris la décision de poursuivre ce programme jusqu'au bout, je pense qu'on laissera la justice trancher sur cette affaire. Je crois que le Pays a suivi la procédure normale pour ce genre de programme. J'étais prêt, s'ils étaient venus me voir, à proposer une consultation populaire. Ainsi, ça sera la population de Tumaraa qui va trancher sur le développement économique de Tumaraa. C'est dans cette optique là que je soutiens ce projet-là, pour pouvoir donner du travail à ma population..." 








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Décembre 2018 - 18:00 La consommation de tabac en baisse au fenua

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018