CULTURE

Manuarii Teauroa, un passionné de mode à la conquête de l'étranger


Jeudi 30 Novembre 2017 à 10:51 | Lu 2907 fois

PORTRAIT - Vous avez certainement déjà vu les créations végétales de Manuarii Teauroa, portées par des candidates à des élections de beauté, comme Miss Tahiti par exemple. Le jeune homme est un passionné. Et il espère bien, un jour, faire de la mode son métier. Rencontre.


Manuarii est originaire des Australes. Il a grandi entouré d'artisans et a tout de suite été fasciné par les techniques, les matières. "Mes tantes, mes grand-mères, sont des professionnelles dans la réalisation de chapeau,"peue", paniers... Elles maîtrisent des techniques ancestrales que je n'ai pas appris, mais que mes yeux ont observées", nous raconte l'artiste. 

Tout jeune, il s'amusait à réaliser de petites créations à partir de tissus, tulles, fleurs, feuilles. La mode est rapidement devenue sa passion. Manuarii a commencé à créer des décors, costumes pour toutes les occasions : "soirées à thèmes, mariages, anniversaires..."

Puis, le temps a passé et le jeune homme a dû mettre la mode de côté pour se concentrer sur ses études... en tourisme. Depuis 12 ans, il travaille dans l'hôtellerie pour gagner sa vie. Mais aujourd'hui, Manuarii a bien l'intention de "tourner la page". Il espère faire de sa passion pour la mode un métier. "Je n'ai aucune base dans le design, ni en couture, tout ce que je crée est fait main (aiguilles, fils, rubans, ciseaux, agrafeuses, scotch). J'ai décidé de quitter la Polynésie dans quelques mois pour partir à l'étranger dans une école de "Design" afin de mettre à profit mes savoirs pour les développer et me perfectionner dans la haute couture."
En allant étudier ailleurs, Manuarii a aussi l'ambition "d'exporter nos traditions et de vendre du rêve". "La culture tahitienne est belle et riche. Il faut l'exporter et l'a promouvoir."

Manuarii n'a jamais complètement abandonné la mode. En 2013, il a participé pour la première fois à  un concours de robes végétales sur le thème de la tiare Tahiti. Et a décroché le premier prix.  
Cette année, l'apprenti styliste a participé à la confection de robes végétales pour l'élection de Miss Punaauia 2017. Il a remporté le prix de la meilleure robe végétale. Il a également eu l'occasion de réaliser des tenues lors des concours de Miss Papara 2017, et de Miss Tahiti. 

Tehani Blanc, 2e dauphine de Miss Tahiti 2017
Tehani Blanc, 2e dauphine de Miss Tahiti 2017
Ce qui l'inspire ?  "Notre belle nature polynésienne !" Mais il garde aussi un oeil sur la mode internationale pour, pourquoi pas un jour, allier la haute couture au végétal. Manuarii donne également un aspect écologique à ses créations. "Le design est ma passion, et j'allie cette passion à l'écologie en transformant et en donnant une seconde vie à des matériaux ou vêtements."
 
Avant de quitter le fenua pour se lancer dans ses nouvelles études, Manuarii a voulu connaître un peu plus l'avis de la population sur son travail. Avec l'aide d'un ami, manager dans un bar, il a donc organisé une "fashion night". Un défilé façon Victoria's secret, mais avec du végétal. L'événement a été très bien accueilli, de quoi lui donner du courage pour se lancer dans sa nouvelle carrière. 
 
M.D-M

La fashion night au ute ute
La fashion night au ute ute

Manuarii Teauroa, un passionné de mode à la conquête de l'étranger







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018