SPORT

Los Angeles-Tahiti à la voile : le défi de 2020


Lundi 13 Mai 2019 à 10:38

VOILE - La 16e Tahiti Pearl Regatta s’est achevée samedi par le tour de Taha’a. Cette course s’est élargie au fil des ans dans la région Pacifique. L’an prochain, un autre défi sportif est programmé avec le retour de la Transpac Tahiti, une course entre Los Angeles et Papeete.


Seize ans que les voiles se hissent chaque année aux îles Sous-le-Vent pour la Tahiti Pearl Regatta (TPR). Cette course entre les îles est devenue le rendez-vous incontournable des navigateurs de Polynésie. Et 2020 marquera le retour d’une course, la Transpac Tahiti.

À bord de son classe 40, le skipper Benoît Parnaudeau, fidèle de la TPR, prendra le départ de cette traversée entre la Californie et le fenua. "Ce bateau, on l’avait dessiné et construit pour faire ce genre d’épreuves qui sont des courses dans l’Alizée pour aller faire du surf au large, confie-t-il. Et dès que Stéphanie (Betz, co-organisatrice de la TPR, NDLR) m’a parlé de ça, je lui ai dit que je soutiens à fond, j’aimerai bien y aller. Et surtout, il y a une bande de Tahitiens qui serait très intéressée, avec qui on a fait quatre TPR et qui voudrait aussi aller tenter l’expérience du large."
 
Comme le disent les marins, le plus dur est d’être au départ. Pour s’aligner sur cette course au large, l’équipage doit ficeler son projet et trouver des financements. Le bateau a besoin aussi de réparations, il a été construit en 2006 . Benoît Parnaudeau apportera son expérience de marin aguerri. Avec son voilier, il a participé à plusieurs Routes du Rhum. Le skipper compte aussi dans ses aventures une participation au Vendée Globe.
 
"J’ai un équipage de personnes qui ont entre 40 et 50 ans et on va y aller à fond, assure-t-il. C’est-à-dire que le jour, la nuit, on mettra toute la voile qu’il faut pour pouvoir surfer."
 
La  TPR prend un virage en s’ouvrant dans le Pacifique. Les organisateurs de la régate se sont associés cette année avec le Royal New Zealand Yacht Squadron d’Auckland. Un partenariat pour motiver des équipages de la région à s’aligner sur cette course au large.
 
"En s’associant au Royal New Zealand Yacht Squadron, qui est le yacht club qui va accueillir l’America’s Cup en 2021, c’était l’occasion pour nous de faire la promotion de la Tahiti Pearl Regatta pour que des gens de la Nouvelle-Zélande viennent faire la TPR à Tahiti, explique Stéphanie Betz, la co-organisatrice de la TPR, mais également de faire une promotion de la Transpac Tahiti l’année de l’America’s Cup, pour proposer un événement aux bateaux internationaux qui vont vouloir aller en Nouvelle-Zélande sur l’America’s Cup. Et donc on leur propose un format de course sur la moitié du chemin, de Los Angeles à Tahiti."
 
Cinq bateaux sont déjà pré-inscrits pour la Transpac Tahiti, quatre des États-Unis et un de Polynésie. Le départ sera lancé le 28 mai 2020.

Rédaction web avec Thomas Chabrol
 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes