SOCIÉTÉ

Loque américaine : les apiculteurs de Raiatea et de Taha'a veulent des réponses


Mardi 27 Novembre 2018 à 17:26 | Lu 351 fois

APICULTURE - L’association des apiculteurs de Raiatea et de Taha'a a réagit face aux propos de certains apiculteurs de Tahiti et des autorités compétentes la semaine dernière. Ils demandent à ce que les expertises sur la loque américaine soient réalisés dans les îles pour que les mesures sanitaires soient mises en place rapidement.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le sujet a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours : la loque américaine gagne du terrain aux îles Sous-le-Vent. L'association des apiculteurs de Raiatea et de Taha'a a réagit aux propos tenus dans les médias par les autorités sur l'éventualité d'une contamination à Raitea.

>>> Lire aussi : Abeilles en danger : le miel de Taha'a contaminé par la loque américaine en vente à Raiatea

"On attend que monsieur Bichet (directeur de la direction de la biosécurité, NDLR) vienne à notre rencontre et qu'il nous explique où il a trouvé de la loque afin qu'on puisse travailler sur ces ruchers, aider les gens qui sont touchés par la loque, et surtout arrêter de faire des secrets autour de cette loque. On est dans l'urgence de savoir qui a la loque. Venez à Raiatea, faisons des tests ensemble et dites-nous si oui ou non il y a la loque" déclare Olivier Thomas, apiculteur à Raiatea.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
En 2014, des premiers prélèvements ont été réalisés dans des exploitations tirées au sort pour détecter la présence de cette maladie sur l'île sacrée. Aujourd'hui, les apiculteurs sont sans nouvelles de ces recherches. Ces tests auraient pourtant levé les doutes sur la question à l'époque. "Déjà, on aurait pu travailler sur nos ruchers, sélectionner nos reines et éliminer les colonies malades pour essayer d'éradiquer la maladie ou vivre avec. Ce serait bien que les résultats soient rendus publics ou si ce n'est pas possible, que l'on refasse des tests sur Raiatea" ajoute Olivier Bauger, apiculteur à Raiatea.

>>> Lire aussi : Taha’a touchée par la loque américaine

En outre, l'association dément la volonté de monopoliser le commerce du miel à Raiatea comme l'ont annoncé certains apiculteurs de Tahiti. Son intention est bien de protéger les abeilles de l'île :"L'objectif, c'est de regarder l'aspect sanitaire et de protéger notre île. Si on a de la loque sur Raiatea, alors on est comme tout le monde, mais si on n'a pas la loque, il faudra agir en conséquence et continuer de protéger notre île" poursuit Olivier Thomas.

La chambre de l'agriculture a annoncé qu'une enquête sera effectuée très prochainement dans les ruchers au Raromatai. Les apiculteurs l'attendent de pied ferme pour qu'enfin, les mesures sanitaires soient prodiguées.
 
Rédaction web avec Jessica Doucet-Tuahu







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018