SOCIÉTÉ

Liés par les liens du va’a depuis plus de 40 ans, ils se rencontrent enfin


Lundi 23 Juillet 2018 à 10:53 | Lu 2151 fois

VAA - Ce weekend, des Hawaiiens ont rendu visite à Jacques Wong, appelé Papa Asoy, qui leur avait construit une pirogue il y a de cela 40 ans. Les cousins du Pacifique ne l’ont jamais oublié et lui ont rendu hommage pour le remercier.


Steven Mc Namee et Papa Asoy. (Crédit photo : TNTV)
Steven Mc Namee et Papa Asoy. (Crédit photo : TNTV)
Un hommage pour célébrer des liens vieux de 40 ans. Vendredi dernier, dans la maison de Jacques Wong, 83 ans, une chose peu commune a eu lieu. Une équipe de rameurs hawaiien est venue rendre visite à l’octogénaire, appelé Papa Asoy.

Les Hawaiiens ont rendu hommage au retraité qui a construit leur va’a en 1977. Depuis cette année, la famille de Steven Mc Namee, propriétaire de la pirogue, utilise cette embarcation pour s’entraîner et participer aux diverses compétitions dans le district de Waikoloa, sur Big Island. 

Steven Mc Namee expose : " Je ne suis pas venu à Tahiti en espérant le rencontrer. Je ne savais même pas s’il était toujours en vie, ou encore à Tahiti. Mais j’ai demandé à beaucoup de monde s’il le connaissait et finalement, quelqu’un de l’école nous a amenés jusqu’ici. Je suis vraiment très honoré, très heureux, de rencontrer cet homme qui a bâti notre va’a, qui fait des prouesses dans les compétitions hawaiiennes ! Et je vais prendre le mana de ce papa et le ramener chez nous ! " 

Papa Asoy a construit cette pirogue à Hawaii sans savoir à qui elle serait vendue. 40 ans plus tard, à Tahiti, la famille Mc Namee a découvert les photos de la construction et de l’arbre dans lequel elle a été taillée.

> Un o'o en cadeau 

Pour remercier le constructeur, les Hawaiiens lui ont offert un ‘o’o. L’outil sert à creuser la terre mais revêt une grande symbolique à Hawaii. Steven Mc Namee souligne : " Le ‘o’o est vraiment le bon cadeau à lui faire, pour lui dire que dans nos cœurs et dans nos esprits, nous le reconnaissons comme un homme qui sait travailler dur et un véritable artiste dans la confection des va’a. "

L’octogénaire a été très touché de cette attention. Il a déclaré : " Je suis content. C’est la première fois qu’on vient chanter et prier pour moi. Ce sont mes enfants et petits-enfants qui sont très contents pour moi… "

Papy Asoy sait désormais qu’il est le bienvenu à Hawaii. A 83 ans, il envisage d’honorer l’invitation, sous certaines conditions. Il s'amuse : " Ça dépend de mon docteur ! S’il m’autorise, je vais y aller ! "
Rédaction web avec Tamara Sentis et Laure Philiber 








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Août 2018 - 18:12 Comment protéger son enfant sur Internet ?

Lundi 20 Août 2018 - 17:55 Dengue 2 : l'alerte sanitaire a été levée

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018