POLITIQUE

Les immeubles de grande hauteur pourront voir le jour


Mardi 9 Avril 2019 à 17:41

ASSEMBLÉE – Les représentants à l’assemblée de la Polynésie française ont adopté, lundi en session extraordinaire, une modification du livre VI du code de l’aménagement de la Polynésie, créant la réglementation sur les immeubles de grande hauteur, qui pourront désormais voir le jour.


Projet du Bounty hôtel dans Papeete par Tropical Architecture
Projet du Bounty hôtel dans Papeete par Tropical Architecture
En marge du vote du collectif budgétaire, les élus à l’assemblée de la Polynésie française, réunis lundi en session extraordinaire, ont adopté un projet de loi du Pays portant modification du livre VI du code de l’aménagement de la Polynésie française et créant la réglementation sur les immeubles de grande hauteur.
 
Le présent projet de loi du Pays modifie le livre VI du code de l’aménagement de la Polynésie française afin d’intégrer la réglementation applicable aux immeubles dits de grande hauteur, laquelle porte notamment sur la prévention et la sécurité incendie de ces constructions.
 
"Nous avions des dispositions qui manquaient sur le fait de permettre à des promoteurs de procéder à la construction d’immeubles de grande hauteur, c’est-à-dire d’immeubles qui dépassent les limites imposées aujourd’hui par rapport aux moyens de secours et d’intervention, a expliqué Jean-Christophe Bouissou, le ministre de l’Aménagement du territoire, en amont des débats. Il n’y a pas d’immeubles qui font 100 mètres ou 150 mètres de haut sur la capitale de Papeete, tout simplement parce que nous ne sommes pas organisés pour pouvoir intervenir. Donc toute la législation qui est proposée : la loi du Pays, la délibération qui l’accompagne et dans un deuxième temps les arrêtés d’application, vont permettre d’organiser dans quelles conditions nous pourrions permettre la construction d’immeubles de grande hauteur en Polynésie."
 
"Ça concerne à la fois nos projets, a précisé le ministre, tout le monde a bien suivi les obligations que suscitent la réalisation et l’aménagement du Village tahitien, mais ça ne s’arrête pas à ce projet-là. Ça concerne aussi d’autres projets qui sont en gestation et qui concernent surtout la ville de Papeete.
J’ai bien compris qu’il y avait des interrogations qui portaient notamment sur la manière dont le gouvernement entrevoyait l’implantation dans le paysage polynésien de ces immeubles de grande hauteur, a-t-il poursuivi. Je veux vous rassurer tout de suite, tout cela est aussi régi par les plans généraux d’aménagement. Le maire de Papeete, avec qui je me suis entretenu, son souhait est de réserver un ou deux quartiers de Papeete, pas plus, pour permettre la construction de ces immeubles de grande hauteur."
 
Le projet de loi du Pays défini, entre autres, le nombre de voitures de pompiers et le nombre de personnel d’intervention nécessaires, les distances entre les centres de secours et les sites qui vont accueillir les immeubles de grande hauteur, car "ces aspects sécuritaires sont des points fondamentaux de la réussite du projet", a expliqué le ministre aux élus avant de leur annoncer que des réunions seront organisées "avec les professionnels de la sécurité pour voir dans quelles conditions nous pouvons mettre en harmonie les centres de secours à notre disposition".
 
Ce projet de loi du Pays a été adopté par 54 voix pour.
 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Mai 2019 - 10:18 Que reste-t-il du Taui 15 ans après ?

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes