SOCIÉTÉ

Les confessions religieuses invitées à participer à la lutte contre le fléau de l'alcool


Samedi 22 Décembre 2018 à 09:42 | Lu 449 fois

ADDICTIONS - Les représentants des différentes confessions religieuses de Polynésie ont été reçus vendredi matin par le président Edouard Fritch, dans le cadre des consultations amorcées par le Pays pour trouver des moyens consensuels de lutter contre les addictions, et principalement l'alcool.


Crédit photo : présidence de la Polynésie française
Crédit photo : présidence de la Polynésie française
Le président Edouard Fritch a reçu vendredi matin les représentants des principales confessions religieuses pour évoquer avec eux la problématique de la montée des addictions, et plus particulièrement de l’alcool.
 
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des consultations qui ont débuté avec la réunion tenue avec les maires, il y a une dizaine de jours, pour dégager des solutions consensuelles pour lutter contre ces fléaux. Le président a rappelé son souci d’enrayer les phénomènes de violences intrafamiliales et d’accident de la route liés à la consommation excessive d’alcool, constatant que de plus en plus de jeunes étaient impliqués.
 
La directrice de la Santé, le docteur Laurence Bonnac-Théron, a ainsi présenté  un panorama des addictions en Polynésie française, issu notamment de deux études organisées avec le concours de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui montrent qu’en 15 ans le nombre de personnes consommant de l’alcool a doublé pour atteindre 67% de la population et que les violences intrafamiliales sont quatre fois plus élevées que la moyenne nationale.
 
Dans la suite des propositions de la Conférence de la famille à laquelle avaient été associées les confessions religieuses, une stratégie de lutte contre les addictions a été présentée. Stratégie qui nécessite une participation des Eglises qui sont au plus proche du terrain et des familles.
 
Ainsi, le président a souhaité que les Eglises, dans leurs actions auprès des fidèles, relaient les messages de prévention. Le président a également demandé à ce que les confessions religieuses soient au cœur de la reconquête des valeurs familiales et sociales pour lutter contre la déresponsabilisation de certains parents, mais aussi pour que les jeunes soient particulièrement encadrés au sein d’activités. Le Pays est à l’écoute des confessions religieuses qui sont des interlocuteurs et des acteurs indispensables pour lutter contre les addictions.
 
D'après un communiqué






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018