SPORT

Les Tiki Toa se donnent les moyens de leurs ambitions


Dimanche 3 Décembre 2017 à 15:32 | Lu 328 fois

SPORT - Le terrain de beachsoccer du centre technique fédéral de Pirae va être rénové. Il deviendra l’outil de préparation idéal de nos Tiki Toa pour la prochaine coupe du monde. Il pourrait aussi accueillir les phases qualificatives du mondial pour la zone Océanie.


A Pirae, le terrain d’entrainement de Beach Soccer avait sérieusement besoin d’un coup de jeune. La Fédération Tahitienne de Foot avec l’aide financière de la Fifa et de la FFF a lancé des travaux pour le remettre à neuf, et surtout aux normes internationales.

« Je reviens de Dubaï où on a vu la construction de stades. Ici ça va être difficile de faire la même chose, ça demande beaucoup d’argent, mais avec ce nouveau terrain, on aura vraiment un outil efficace pour continuer cet exploit qu’on réalise. Et on laissera aux futures générations un outil de bonne qualité. » explique Naea Bennett, capitaine des Tiki Toa et responsable de la supervision des travaux. Avec la saison des pluies le chantier a pris un peu de retard. Le terrain sera livré en début d’année 2018.

Un problème de sable

Le sable ce n’est pas ce qui manque en Polynésie. Pourtant, celui qui recouvrera le terrain sera importé de l’étranger. « Nous avons ici un sable de corail » explique Naea Bennett, « Ce n’est pas vraiment la qualité qu’il faut. Mélangé à de l’eau ça devient du ciment. Donc par temps de pluie on peut se blesser. On est en train de réfléchir à faire venir du sable de haut niveau, pour qu’on puisse être moins pénalisé par rapport aux autres équipes. Il y a vraiment une grande différence entre notre sable et celui des compétitions internationales. »

Un terrain de compétition ?

Ce terrain haut de gamme a pour but premier de permettre à la sélection tahitienne de se maintenir au niveau d’excellence auxquelles elle nous a habitué. Il sera donc principalement dédié à l’entrainement. Mais une échéance attend Tahiti. En Aout 2018, un tournoi qualificatif est programmé à Tahiti pour définir quelles nations du Pacifique participeront au mondial de 2019. Pour l’instant Tahiti est seule inscrite et les qualifs pourraient donc ne pas avoir lieu d’être. Dans le cas contraire, la fédération envisage d’organiser le tournoi sur le nouveau stade de Pirae, et non dans les jardins de Paofai.
 
Rédaction web avec Mathieu Fontaine

 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2018 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017