CULTURE

"Les Chatouilles" : un film pour lutter contre la pédophilie


Jeudi 14 Mars 2019 à 16:23

THÉÂTRE - Le petit théâtre de la Maison de la culture a projeté le film "Les Chatouilles", adapté de la pièce de théâtre du même nom écrite par Andréa Bescond. Victime d’un pédophile, elle y raconte son histoire. Un thème de société qui a beaucoup fait réagir dans le public lors du débat organisé juste après la projection.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
C’est un film à petit budget et pourtant récompensé par deux trophées aux Césars en 2019. L'auteure Andréa Bescond y raconte les abus sexuels qu'elle a subis étant enfant, des abus perpétrés par un ami de ses parents. Elle y parle aussi de son combat pour exister, se reconstruire et vivre à nouveau. "C'est un film populaire, un film grand public, qui est abordable de tout âge, de 10 à 99 ans. Il faut vraiment le voir. (...) Cela génère un dialogue" explique Andréa Bescond, auteure de la pièce de théâtre inspirée du film.

Pendant près de deux heures de projection se mêlaient colère, humour, énergie et incompréhension. Le public était transporté émotionnellement par le film à l'histoire poignante. "Il est parfois drôle, il est beau... Les personnages sont fabuleux. On rentre complètement dans l'histoire, et on est complètement pris par le fond du sujet qui est dramatique" nous dit Pascal Ortega, un spectateur présent.

La pédophilie ou la pédocriminalité, comme le décrit l’auteure, est un sujet de société délicat et qui interpelle toujours autant. D’où le débat organisé après la projection, qui a duré au-delà de 23 heures. "En sortant du film, j'étais sous le choc. En fait, le débat amène des réponses, de l'espoir. Il permet aussi de décompresser par rapport à ce film qui est quand même très chargé en émotions" déclare Françoise, une autre spectatrice.

"Le message est surtout : 'bousculons les tabous'. Puisque le secret est vraiment l'allié principal de la pédocriminalité et de l'inceste. Donc il faut bousculer tout ça pour que ça se réduise" explique Andréa Bescond. "La chose importante à se dire c'est : 'battons-nous avant que ça arrive"  ajoute Eric Métayer, metteur en scène de la pièce.

La pièce de théâtre "Les Chatouilles ou la danse de la colère" sera jouée à La Maison de la culture jusqu’au dimanche 17 mars.
Plus d'informations ICI.
 
Rédaction web avec Jeanne Tinorua







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes