SOCIÉTÉ

Le terrain du Comar cédé à la Polynésie française


Vendredi 16 Novembre 2018 à 17:01

NUCLÉAIRE – L’Assemblée Nationale a validé par un amendement au projet de loi de finance la cession à la Polynésie française du terrain de l’ancienne résidence du commandant supérieur de la marine. Cette cession devrait être formalisée dans les jours à venir et les études préalables du projet de mémorial des essais nucléaires dans les semaines à venir.


Crédit Tahiti Nui télévision
Crédit Tahiti Nui télévision
L’annonce a été faite jeudi par le président de la Polynésie pendant l’examen à l’assemblée de l’avis sur le projet de toilettage statutaire. L’Etat a cédé pour un franc symbolique le terrain où se situaient l’hôtel de la marine et la résidence du commandant supérieur de la marine en Polynésie.

​> Bientôt les études préalables sur le mémorial des essais nucléaires.

Le 22 février 2016 le Président de la République François Hollande avait annoncé la création d’un lieu de mémoire des essais nucléaires français dans le Pacifique. C’était durant son discours prononcé à la présidence de la Polynésie. Depuis, le Gouvernement central et le gouvernement local ont étudié les sites les plus appropriés pour ce projet.

>>> Lire aussi : Centre de mémoire sur le nucléaire: ça n'avance pas !

C’est lors de la visite de la ministre des outre-mer Annick Girardin en janvier dernier que le site du COMAR a été désigné. Il ne manquait plus qu’à trouver le moyen le plus approprié pour procédé à cette cession. Cela s’est fait par le biais d’un amendement au projet de loi de finance à l’Assemblée Nationale.
La cession doit être formalisée, une fois cela fait, les études préalables pour l’installation du mémorial pourrait être lancées.


Rédaction web avec Sam Teinaore






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes