POLITIQUE

Le tavini reçoit une délégation de l'Union calédonienne


Mardi 13 Mars 2018 à 17:34 | Lu 271 fois

INDÉPENDANCE - A quelques mois du référendum d'indépendance en Nouvelle Calédonie, le parti indépendantiste a entamé un lobbying. Daniel Goa est en ce moment en Polynésie. Il a rencontré le leader du tavini Oscar Temaru.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
La Nouvelle Calédonie est à un tournant décisif dans son processus d’autodétermination. Le 5 novembre prochain, la population est appelée à voter pour ou contre son indépendance. Près de 5000 Tahitiens y prendront part. Et avec le gel du corps électoral pour ceux arrivés après 1998, chaque voix est importante. Les représentants de l’Organisation des Nations Unis sont déjà sur place pour les préparations du scrutin.

La campagne de lobbying se poursuit en Polynésie auprès des instances du fenua. Accueillie par le Tavini Huiraatira, partenaire de longue date, l’Union Calédonienne, a rencontré le président du Pays Edouard Fritch et celui de l’assemblée de Polynésie Marcel Tuihani. "Nous sommes venus raconter au peuple polynésien que nous sommes sur le point de relever le plus grand des défis jamais posé aux Calédoniens. c'est celui d'accéder à sa pleine souveraineté. A ce titre nous avons besoin que ceux qui font la force de notre économie soit rassurés et nous savons que la population tahitienne est fortement impliquée dans l'économie du territoire. Et c'est aussi pour dire que nous avons des enjeux communs dans la zone régionale", a déclaré Daniel Goa, président de l’Union Calédonienne.

Pour lui, quelle que soit l’issue du suffrage, les compétences intérieures détenues par le Pays ne pourront plus être redirigées vers l’Etat français. Il s’agira toute fois de les adapter aux spécificités culturelles et environnementales de la Calédonie.

Pour Oscar Temaru, le résultat de cette consultation aura sans aucun doute une influence sur l’idée que la population polynésienne se fait de l’indépendance.
Après les élections Territoriales, le Tavini Huiraatira devrait se déplacer en Nouvelle-Calédonie en septembre prochain. Objectif : convaincre le plus grand nombre d’électeurs de participer au Référendum sachant que la jeunesse est l’électorat peu enclin à aller aux urnes.


Rédaction web avec Jeanne Tinorua-Tehuritaua






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018