FAITS DIVERS

Le sauvetage épique d’un randonneur de Moorea


Mercredi 28 Mars 2018 à 12:29

SPORT – Victime d’une chute de plus de 15 mètres, un randonneur a été secouru à Moorea samedi matin. Sévèrement blessé, il a passé la nuit au fond d’un ravin avant de pouvoir être hélitreuillé. Récit d’un sauvetage périlleux.


Crédit : Facebook
Crédit : Facebook
C’est en début de soirée vers 18h30, que la femme d’Yves signale la disparition de son mari, parti en randonnée à Tiahura, dans la commune de Haapiti, à hauteur du PK 25.500. Les pompiers envoient alors une équipe de deux personnes en reconnaissance jusqu’à la falaise, mais le binôme redescend deux heures plus tard, sans être parvenu à trouver le disparu.

L’adjoint au chef de corps des pompiers sollicite alors l’intervention de trois pompiers formés à la grimpe en milieu périlleux. Ces derniers s’élancent à la recherche d’Yves peu avant 21 heures, accompagné de deux amis du randonneur, prévenus eux aussi de la disparition du malheureux.

Malgré la nuit, le vent incessant et la dangerosité du site, l’équipe de secours s’enfonce le long de la crête escarpée du U’Ui, sans cesser de crier le nom du disparu. A 22h18, alors que l’équipe arrive tout près de la cime, une voix résonne au loin, c’est celle de Yves !

Perfusé au milieu du ravin

Les secours retrouvent alors le randonneur au fond d’un ravin de plus de 15 mètres, stabilisé dans la pente par un arbre fragile. Malgré la dangerosité, ils parviennent le rejoindre. Yves a la cheville gauche cassée, la cheville droite foulée et plusieurs côtes cassées au niveau du dos… mais il est conscient et son état parait stable.

Deux autres pompiers sont alors appelés en renfort pour acheminer sur les lieux de l’accident du matériel médical, des nacelles et des cordes. Il leur faudra plus de deux heures pour parvenir sur place, tant le chemin est escarpé et glissant. Avec l’aval du SAMU, l’un des membres de l’équipe de recherche, un ancien infirmier anesthésiste, perfuse le blessé au beau milieu du ravin. Il est alors minuit.

Un hélitreuillage impossible

Impossible de descendre Yves par voie terrestre, les pompiers décident de solliciter l’aide de l’hélicoptère. Ce dernier quitte la base de Faa’a et tente de porter secours au blessé mais le vent violent et la pluie qui s’installe empêchent toute manœuvre. Après plusieurs tentatives, le Dauphin est contraint de retourner à la base. Sur place l’équipe composée des pompiers et des amis d'Yves venus lui porter secours, ne se relâche pas. Tous restent sur place aux côtés du blessé, l’enveloppent dans une couverture de survie et lui construisent une tente à l’aide de bâches pour le protéger de la pluie. Grâce au matériel médical des pompiers, ses douleurs sont calmées.

Un heureux dénouement

Finalement, au lever du jour, les conditions météo redeviennent plus clémentes et permettent à l’hélicoptère d’hélitreuiller l’accidenté en toute sécurité. Il est immédiatement transporté à l’hôpital de Taaone pour y être opéré. Les sauveteurs, eux, redescendent par voie terrestre et atteignent la route aux alentours de 8h30. Des courageux pompiers et bénévole dont le courage et la persévérance ont été salués par plusieurs centaines de personnes sur les réseaux sociaux.







SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes