SOCIÉTÉ

Le gouvernement fixe des règles pour le mouillage des paquebots à Bora Bora


Jeudi 6 Septembre 2018 à 16:47 | Lu 681 fois

CONSEIL DES MINISTRES - Le gouvernement a décidé de prendre un arrêté pour fixer les règles de mouillage des navires d’une longueur supérieure ou égale à 90 mètres à Bora Bora. Objectif : concilier développement touristique et respect de l'environnement.


Bora Bora. Photo d'illustration source Pixabay
Bora Bora. Photo d'illustration source Pixabay
Le gouvernement estime que le développement de la croisière, du yachting et des activités nautiques en tout genre, impose une gestion plus rigoureuse de notre espace maritime lagonaire. Les autorités souhaitent mieux organiser le mouillage "des navires dans nos iles qui sont de plus en plus visitées, tout en s’assurant de la sécurité de la navigation et de la circulation dans les eaux intérieures".

Bora Bora est une île très touristique. C'est donc la première à bénéficier de la réglementation. Un arrêté pris en conseil des ministres fixe les règles de mouillage des navires d’une longueur supérieure ou égale à 90 mètres (paquebots et grands yachts de 90 mètres ou plus). Le gouvernement annonce que d’autres arrêtés concernant d’autres types de navires ou d’activités nautiques viendront prochainement s'ajouter. 
 
"L’accroissement exponentiel des activités s’exerçant sur le plan d’eau de l’île de Bora-Bora (activités nautiques, aquatiques, subaquatiques, plaisance, loisirs, sports et pêche), rend nécessaire de réglementer rigoureusement le mouillage des paquebots dans les eaux intérieures de cette île et de le circonscrire à des zones dédiées, d’une part afin de gérer en amont les potentiels conflits d’usage susceptibles de survenir, d’autre part afin d’assurer l’intégrité d’installations indispensables, notamment les câbles sous-marins et divers émissaires, qui pourraient être détériorés par les ancres des navires au mouillage."
 
L'arrêté a été pris après consultation du maire, "des pilotes maritimes de la station de pilotage Te Ara Tai ainsi qu’une étude des zones retenues". 


Rédaction web 

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres : 

> 49ème Forum du Pacifique

> Régime des annonces judiciaires et légales en Polynésie française
 
> Évolution de la réglementation relative au commerce des boissons
 
> Quota d’importation de viande de porc

> Attribution d’aides financières pour soutenir et redynamiser nos entreprises
 
> Programme des concertations d’archipels dans le cadre de la réalisation du schéma d’aménagement général (SAGE)
 
> Elaboration d’une norme polynésienne pour la mise sur le marché des véhicules nautiques à moteur, de leurs moteurs de propulsion et d’éléments ou pièces d’équipement
 
> Création d’une zone de natation en eau libre à Makemo

> 21ème édition Salon du tourisme

> Subvention en faveur de l’association des « Amis de la Maison James Norman Hall »
  
> Conférence annuelle du service public 2018

> Organisation de la Journée « Mon administration active »
 
> Bilan du Heiva i Tahiti 2018
  
> Subventions aux associations sportives et de jeunesse
 






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018