SOCIÉTÉ

Le fa'a'ati fa'a'apu, victime de son succès


Samedi 21 Juillet 2018 à 20:12 | Lu 676 fois

AGRICULTURE - Vous les avez sans doute vues à la télévision ou sur des panneaux d’affichage : les publicités « Manger Local » invitent à consommer davantage de produits locaux. Pourtant beaucoup de consommateurs se méfient des fruits et légumes cultivés localement. C’est la raison pour laquelle, la chambre de l’agriculture de la pêche lagonaire a proposé à la population, de rencontrer des agriculteurs mais aussi des ingénieurs du territoire pour comprendre sous quelles normes et dans quelles conditions poussent les produits locaux.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Les fruits et surtout les légumes du fenua ont souvent mauvaise presse. c'est pourquoi ce samedi 21 juillet, la chambre d’agriculture a invité la population à découvrir comment ils sont produits... Pour Marc Fabresse de la chambre d'Agriculture et de pêche Lagonaire,  "L'objectif du Fa'a'ati fa'a'apu c'est d'amener la population qui n'est pas forcément habitué, qui va acheter les fruit en magasin ou les légumes et qui n'est pas forcément habitué à planter... donc on leur fait toute une visite de plusieurs fa'a'apu et ça leur permet de voir le rôle de l'agriculteur, des difficultés aussi qu'il peut rencontrer"

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
La visite s'est déroulée dans un jardin de Papara entièrement labellisé bio. Pour l'agricultrice Heia Teina "c'est important pour que les consommateurs de nos produits voient la façon dont on travaille". C'était aussi l’occasion de rassurer les participants sur les différents types d’agriculture "il ne faut pas croire que parce qu'il n'est pas bio, il est forcément tout chimique. Les gros producteurs sont tellement contrôlés qu'ils sont vers le raisonné. On ne leur met pas de label parce que ce n'est pas encore mis en place. C'est une réalité du terrain" nous dit Marc Fabresse qui pense qu'il faut avoir confiant en la production locale.
 

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Mais la méfiance des consommateurs reste tenace. La plupart des participants étaient là pour apprendre à planter eux même. "quand on va au supermarché, on des produits issus de l'agriculture qui sont hyper cher et on ne sait pas d'où ça vient" nous confie une des visiteuses. "La petite famille quand elle consomme les produits que papa a planté, on est heureux. on se rend compte qu'il n'y a pas d'insecticide et surtout on connait la qualité du produit qu'on mange" nous confie une autre. 

L’opération visait aussi à encourager les particuliers à cultiver eux même leur potager. "Manger local ce n'est pas qu'acheter au magasin, c'est aussi cultiver chez soi."

L’opération Fa'a'ati Fa'a'apu a été victime de son succès, plus de 100 personnes y ont participé. La Chambre d’agriculture promet d’en organiser d’autres avant la fin de l’année, peut être cette fois, dans une exploitation qui pratique l’agriculture raisonnée.
 
Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihorai








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018