SOCIÉTÉ

Le bitumage des routes polynésiennes: un marché convoité


Samedi 25 Mars 2017 à 09:04 | Lu 2022 fois

JUSTICE - Le contrat du bitumage des routes de Tahiti pour les années à venir est l’objet de convoitise de la part de plusieurs entreprises. Comme l’ont révélé nos confrères de Radio 1, le Pays est en voie d’attribuer le marché à la société Boyer, nouvelle sur le secteur. Une décision contestée, vendredi, devant le tribunal administratif par les quatre principales sociétés de bitumage du fenua. En jeu : plusieurs milliards de francs.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
C’est au bas mot un marché de plus de 3 milliards que se disputent cinq sociétés. D’un côté l’entreprise Boyer, spécialisée dans le BTP mais nouvellement arrivée dans le secteur du bitumage et de l’autre ses concurrentes : Interoute, JL Polynésie, Bernard Travaux Polynésie et Poly-goudronnage.

La première est en phase d’obtenir le contrat du bitumage de l’ensemble des routes de Tahiti qui coure sur plusieurs années. Un marché en or que ne veulent pas laisser filer les quatre autres.

Ces dernières ont donc saisi le juge des référés du tribunal administratif pour demander la suspension de la passation de contrat entre l’entreprise Boyer et la Polynésie.

Les avocates des sociétés requérantes arguent que ladite entreprise ne dispose pas du savoir faire, ni de la matière première pour mener à bien les missions qui lui seront confiées.

Pour François Mestre, avocats des requérants, "On conteste effectivement le non-respect des règles de mise en concurrence et de publicité dans les marchés publics. (...) Au regard du défaut d'informations sur les capacités de la société Boyer , les autres sociétés se voyant écartées, alors que la société Boyer n'a pas pu justifier de ses capacités à exécuter ce marché."

Les conseils des entreprises requérantes demandent donc que le Pays procède à un nouvel appel à concurrence. L’avocat de  la société Boyer n’a quant à lui pas souhaité s’exprimer.  L’audience prévue vendredi matin a finalement été reportée à 17 heures. La décision du juge des référés devrait être rendue, ce week-end.
 
Rédaction Web avec JB.Calvas







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017