SOCIÉTÉ

Le Street Shop de Papeete fermé par la Justice


Mercredi 28 Mars 2018 à 13:51 | Lu 4189 fois

DROGUES- Le magasin Street Shop, qui commercialisait des graines de Pakalolo dans le quartier du Commerce, a finalement été contraint ce matin de fermer ses portes sur décision de justice.


Clap de fin pour le Street shop de Papeete. Après plusieurs semaines de polémique, la justice a finalement fait fermer l’établissement qui commercialisait des graines de cannabis et des accessoires pour fumeurs.

Mercredi matin (28 mars), vers 9h30, 16 hommes de la Direction de la sécurité publique (DSP) ont menés une perquisition dans l’établissement. « C’est une opération qui fait suite au premier contrôle effectué il y a un mois. » indique Mario Banner, directeur de sécurité publique. « Je rappelle que nous agissons sur réquisition du procureur de la république. Donc nous sommes maintenant dans la phase purement judiciaire de cette affaire. »

Au cours de cette perquisition, du matériel informatique a été saisi. Le chien Gypsy a également permis la saisi d'une très petite quantité de Pakalolo (deux "sticks"). Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue : le gérant, le fournisseur et l'un des employés. « Pour l’instant, nous sommes uniquement sur le délit  "incitation et provocation à la consommation de produits stupéfiants", qui est réprimé par le code pénal. » assure Mario Banner, qui ajoute « Nous avons effectivement effectué beaucoup de recherches pour recueillir le maximum d’éléments matériels, qui nous permettent de pouvoir caractériser le délit, qui sera porté à l’appréciation d’une part du parquet et ensuite éventuellement de la juridiction du jugement. » A l’issue de cette perquisition, le magasin a été fermé et placé sous scellé.

Rappelons que les Street shop était déjà sous le coup d’un arrêt de fermeture de la mairie de Papeete pour non-conformité aux règles d’urbanisme. Un arrêté auquel avait refusé de se plier le propriétaire des lieux. Une procédure qui n’a rien à voir avec la perquisition menée ce mercredi. « C’est deux choses qui sont complètement différentes » confirme le directeur de la sécurité publique.
 
Rédaction web avec Sam Teinaore







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018