SOCIÉTÉ

Le RSMA-Pf a ouvert ses portes aux jeunes le temps d'une journée


Samedi 4 Mai 2019 à 15:20

ARMÉE - Ce samedi, avait lieu la journée portes ouvertes au Régiment du Service Militaire Adapté de Polynésie française (RSMA-Pf) : l'occasion de promouvoir auprès de la jeunesse polynésienne les filières et les formations proposées par le RSMA, et de communiquer sur les conditions d'engagement.


(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)
(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)
Le Haut-commissaire de la République, René Bidal, accompagné du maire de la commune de Arue, Philip Schyle, ont inauguré aujourd'hui la journée portes ouvertes du RSMA, au quartier Broche, à l’occasion du 30ème anniversaire du régiment. Organisme de formation et de promotion sociale relevant du ministère des Outre-mer, le RSMA est un service unique de l’État qui a pour mission principale de faciliter l’insertion dans la vie active des jeunes d’Outre-mer.

Différents stands et animations avaient été mis en place. Les jeunes et parents sont venus nombreux au stand recrutement afin d’obtenir de plus amples informations sur les formations que propose le régiment.

"C'est intéressant pour les jeunes qui sont désireux de vouloir tout de suite s'affirmer et s'engager dans la vie civile. (...) C'est un moyen de pouvoir démarrer dans la vie puisqu'ils ont une formation au RSMA, quand ils n'ont pas pu terminer l'école à cause de plusieurs soucis, familiaux, par exemple. J'ai fait l'armée moi-même, cela m'a construit et donné des outils dans la vie. Parce que l'armée, c'est quand même une équipe, un dynamisme, et puis tu as un vécu dans un groupe. Et c'est le groupe qui va pouvoir te pousser" explique une maman qui est venue accompagner sa fille.

(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)
(Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)
Aujourd’hui, le RSMA compte plus de 500 volontaires stagiaires, pour la plupart non diplômés, et le plus souvent en grande difficulté scolaire. C’est le cas de William Teheitaeva : il désirait rejoindre l’armée de terre, hélas il a été jugé inapte lors des tests médicaux, mais ce jeune Polynésien ne baisse pas les bras. Depuis fin 2018, il suit une formation dans la filière Plaquiste, un exemple pour sa génération : "J'ai eu un parcours scolaire difficile. (...) J'ai intégré le RSMA pour acquérir une expérience en plus et pouvoir me lancer dans le sport. (...) Le RSMA, c'est une belle expérience pour les jeunes. Le respect et le travail y sont des valeurs importantes".

Si vous souhaitez également rejoindre les rangs du régiment, il vous faudra faire vôtre la devise du RSMA : "la réussite par l’effort et le travail".

En 2018, le régiment a réussi à insérer 95% des 600 jeunes volontaires stagiaires, dont 60,9% dans un emploi durable.
 
Rédaction web avec Hitiura Mervin







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes