SOCIÉTÉ

Le RIMaP-P en mission "Taamuraa" à Niau


Vendredi 8 Mars 2019 à 10:59

ARMÉE - Mission accomplie pour la deuxième section du RIMaP-P. Pendant deux semaines, les 23 militaires en poste sur l’atoll de Niau se sont attelés à remettre en état la route principale sur près de 2 kilomètres de piste. Ils ont également défriché et élagué les abords de la route depuis l’aéroport jusqu’à l’abri cyclonique de Tupana.


Mercredi 6 mars, le Contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des forces armées en Polynésie, accompagné du chef de corps du RIMaP-P et du chef de la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier, se sont rendus sur l’atoll de Niau, afin d’apprécier le travail accompli par la deuxième section de la deuxième compagnie du RIMaP-P. Des militaires du cinquième régiment de dragons, basés en France et œuvrant pour une mission de deux semaines à Tahiti. Une mission menée en partenariat avec la commune associée de Niau.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
"Monsieur le maire n'a pas hésité à nous mettre à disposition beaucoup de matériels, notamment le tractopelle, le camion à benne... Leurs deux chauffeurs n'ont pas compté leurs heures pour travailler à notre profit. Et surtout, la population n'a pas hésité à nous donner des machettes et des débroussailleuses, ce qui a rendu plus favorable et beaucoup plus facile notre chantier" a déclaré le sergent-chef Sylvain, chef de section du détachement.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Une fois le chantier principal achevé, le détachement s’est occupé de nettoyer la cours de l’école primaire de Niau, de mettre en conditionnement les batteries usées de l’atoll et de reboucher les nids de poules sur les trois axes routiers du village. Des travaux grandement appréciés par la population, le maire et les autorités présentes.

"Je suis content de ces travaux. C'est bien pour aider la population" a dit Tautahi Torohia, le maire de Niau. "Je suis content maintenant, quand je roule, la route est plus lisse, il n'y a plus de trous !" s'est ravi Itaia Amo, un des habitants de l'atoll. "C'est comme une vraie autoroute, on pourrait même conduire les yeux fermés" a ajouté un autre habitant, Jamet Torohia.

La délégation a par la suite rencontré la population de Niau, de même que les enfants de primaire et maternelle du village de Tupana qui, à l’occasion, se sont vus remettre des livres par la délégation et les militaires.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La présence du détachement sur Niau aura permis notamment d’effectuer un recensement de la population et de compléter une fiche technique essentielle, en cas de désastre cyclonique ou de raz-de-marée. "Nous avons une mission de protection des populations des îles, de mise à jour des infrastructures et de connaissance de l'atoll pour savoir exactement comment on pourrait venir pour porter secours en cas de catastrophe" a expliqué le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des forces armées en Polynésie.

"Le volet contact avec la population, le lien avec les Polynésiens, est très important. Il faut savoir que, souvent, les sections qui sont déployées viennent de métropole et ne connaissent absolument pas la Polynésie. Cest pour eux l'occasion de découvrir la chaleur de l'accueil et la richesse de la culture polynésienne" a confié le lieutenant-colonel Taoufik Boufenghour, chef de corps du RIMaP-P.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
"C'est très important parce que cela marque l'attachement de la République à la population. Et inversement, de la population à l'état. Durant leur séjour ici, les militaires ont fait un gros travail matériel mais aussi psychologique auprès de la population", a déclaré Denis Mauvais, chef de la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier.
 
Le commandement supérieur des forces armées en Polynésie française s’est fixé un objectif sur trois ans : arriver à dresser une fiche technique des 118 îles et atolls de Polynésie, qu’elles soient habitées ou non.
 
Rédaction web avec Rony Mou-Fat






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes