SOCIÉTÉ

Le Pays repense son système de santé


Mercredi 23 Août 2017 à 17:09 | Lu 1277 fois

BIEN-ÊTRE – Depuis quelques mois, un vaste chantier de refonte du système de santé au fenua a été lancé. Un projet baptisé Soins de santé primaires. Il vise à un meilleur suivi de patients et a plus d’efficacité en prenant davantage en compte leur environnement avec le concours de différents acteurs. Il a été présenté, ce mercredi matin au dispensaire de Papara, à différents professionnels du secteur en présence de la représentante de l’OMS dans le Pacifique, le docteur Corinne Capuano.


Le Pays repense son système de santé
Ce projet a pour ambition de faire baisser, à terme, la maladie et donc les coûts importants qu’elle représentante pour la CPS.

L’idée est d’associer différents acteurs (professionnels de santé, du public et du privé, communes ou encore établissements scolaires), dans une nouvelle organisation, pour prévenir au mieux la maladie.

"Il s’agit d’une organisation composée d’un réseau de centres locaux, comme actuellement avec les dispensaires et les centres de santé dans les îles, mais qui ne feront plus uniquement du soin. Jusqu’à maintenant, on faisait du soin curatif, c'est-à-dire soigner des gens malades uniquement. Ici, il s’agira d’avoir une approche localement beaucoup plus large pour essayer d’agir sur les comportements", explique le chef du projet, le docteur Philippe Biarez.

Car "mettre des médecins et des médicaments ne suffit plus pour améliorer le système de santé", ajoute-il.

Ce concept, qui a existé par le passé dans certains pays du Pacifique avant d’être oublié, séduit la représentante de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans la région, le docteur Corinne Capuano : "le projet est très bien pensé. Je suis intéressée de voir la façon dont il va évoluer (…) Je pense que l’on a tous les ingrédients du succès".

Si celle-ci considéré que la Polynésie « a un système de santé bien développé », « un certain nombre de choses » peuvent encore être « améliorées ». « Et ce concept de soins de santé primaires a, à mon avis, toute sa place », conclut-elle.

A l’heure actuelle, le projet n’en est qu’au stade de la conception. Mais l’année prochaine, il entrera dans sa phase expérimentale avant sa mise en œuvre, espérée pour l’année 2019.

Il faudra cependant attendre encore quelques années pour qu’il porte réellement ses fruits.
 
J-B. C.
 







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 11:36 La visite du haut-commissaire à Raivavae annulée

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017