FAITS DIVERS

Le Dr Gilles Soubiran ne peut plus exercer


Mardi 7 Mai 2019 à 12:20

JUSTICE – La chambre de l’instruction a revu la situation de Gilles Soubiran, ex-président du Conseil de l’ordre des médecins de Polynésie mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Il échappe à la détention provisoire mais ne peut plus exercer.


(crédit photo : archives Tahiti Nui Télévision)
(crédit photo : archives Tahiti Nui Télévision)
La chambre de l’instruction a examiné ce mardi l’appel du parquet concernant la situation du Dr Gilles Soubiran, mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans.
 
Le juge des libertés et de la détention avait décidé, le 29 avril dernier, de le placer sous assignation à résidence avec surveillance électronique, et de lui laisser la possibilité de continuer à exercer, avec toutefois l’interdiction d’entrer en contact avec des mineurs.
 
Le parquet souhaitait au contraire qu’il soit mis en détention provisoire, ce qu’a rejeté ce lundi la chambre de l’instruction.
 
L’ex-président du conseil de l’ordre des médecins de la Polynésie française reste donc libre sous surveillance électronique, mais la mesure a été renforcée. Il ne peut plus exercer et doit rester à domicile.
 
Rédaction web avec J.-B. C.







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 16:42 Tim McKenna hospitalisé

Samedi 18 Mai 2019 - 19:59 La famille a reconnu le corps d'Angélina

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Championnats du Monde U20 | Nescafé star | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes