SOCIÉTÉ

Le Bougainville ou "le bras armé" de la France dans la ZEE polynésienne


Vendredi 4 Août 2017 à 14:56 | Lu 2919 fois

ARMEE - Le navire multi missions de la Marine Nationale, le Bougainville, est en service depuis maintenant huit mois dans les eaux du fenua. Et en moins d’une année, il a prouvé son efficacité selon l’état-major des armées. Ce matin, le bâtiment et son équipage ont accueilli leur nouveau commandant.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Tout est impeccable sur le pont arrière du Bougainville. Le nouveau pacha du bâtiment multi mission, le capitaine de corvette Jacques Magnier de Maisonneuve, s’apprête à en prendre officiellement le commandement.

Le navire et son équipage de 23 marins accueillent leur second commandant. Car le Bougainville a pris son service en décembre dernier et a achevé il y a peu sa phase d’armement. Un bâtiment moderne où, du simple matelot au plus haut gradé, chacun connaît sa partition.

"Je découvre ce bateau tous les jours, j'ai la chance d'avoir l'équipage qui a effectué l'armement de ce bateau. Ce sont de grands professionnels. Chaque marin à bord est un grand spécialiste de son domaine. C'est ce qui permet d'avoir un esprit d'équipage, un esprit de famille et en même temps de remplir des missions techniques et compliquées.", explique le nouveau commandant, Jacques Magnier de Maisonneuve.

Et les missions sont nombreuses dans la deuxième plus grande zone économique exclusive au monde  Lutte contre la pêche illégale, contre le trafic international de stupéfiants et l’aide aux populations sont dévolues à la marine. Alors même que la présence militaire a diminué ces dernières années.

Mais les progrès technologiques et l’emploi de bâtiments modernes comme le Bougainville permettent de répondre efficacement aux enjeux selon l’état-major. Ce que confirme le Colonel Paul Bader. "Nous sommes énormément satisfait par ce nouveau bâtiment. Il est multi-capacitaire, permettant de remplir un certain nombre de missions, et à ce titre sa polyvalence a déjà été démontré".

Concernant sa technologie de pointe, "Il est doté de tous les moyens nécessaires pour mener à bien ses missions. Il possède un panel de technologie extrêmement varié et adapté à nos missions."

Pour doubler la présence du bâtiment sur la Zone Economique Exclusive de Polynésie, soit quasiment 5 millions de km2, deux équipages se relaient tous les quatre mois. "L'Etat-major va faire du renseignement d'ordre électronique, satellitaire et nous allons utiliser les aéronefs pour surveiller cette ZEE. Nos navires sont le bras armé, capable d'intervenir partout dans la ZEE, mais pas au hasard, sur la foi des renseignements recueillis.", assure le Colonel Paul Bader.

La prochaine mission de l’équipage A et de son nouveau Pacha débutera fin novembre. Elle conduira le Bougainville aux Marquises. 
 
Rédaction Web avec JB Calvas






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017