SOCIÉTÉ

La viande de gibier bientôt commercialisable ?


Mercredi 3 Janvier 2018 à 16:50 | Lu 1761 fois

ECONOMIE – Un projet de délibération présenté ce mercredi en conseil des ministres prévoit de lever l’interdiction de commercialiser les produits de la chasse.


La chèvre des Marquises bientôt dans le commerce ? Ce mercredi, un projet de délibération qui vise à lever l’interdiction de commercialiser des produits de la chasse a été présenté en conseil des ministres.
 
Le texte prévoit de définir pour toutes les îles qui ne disposent pas d’un abattoir, la condition d’abattage, de préparation et d’inspection vétérinaire des gibiers destinés à la commercialisation.

En somme, cette délibération a pour objectif d’organiser « une filière prometteuse ».

Avant d’être commercialisé, le gibier devra être identifié afin d’en assurer sa traçabilité. Les chasseurs devront pouvoir attester d’une connaissance suffisante de la pathologie du gibier sauvage, de son mode de conservation, de son transport et de sa manipulation après la chasse. Le communiqué du conseil des ministres indique :

« Il est envisagé que les chasseurs concernés suivent une formation organisée dans leurs îles sous le contrôle du service de l’inspection vétérinaire »

Le centre de collecte de l’île, jouera le rôle d’abattoir public. Si le service de l’inspection vétérinaire ne peut assurer les contrôles, ils seront effectués par des personnels agréés. Ces derniers seront formés par l’Institut national de formation des personnels du ministère chargé de l’agriculture (Infoma) ou d’une structure nationale équivalente.

« La préparation et le conditionnement de gibiers destinés à la commercialisation en dehors d’un centre de collecte donnera lieu à une contravention de 5ème classe. »

L’arrêté d’application devrait intervenir au plus tard le 31 mai. Ce texte sera applicable à condition d’avoir des centres de collecte sur les lieux concernés.
Rédaction web avec communiqué 

En bref au conseil des ministres

- Cadre juridique pour les fondations en Polynésie française
 
- Reprise des exportations de perles de culture brutes et hausse des commandes des entreprises en novembre
 
- Hausse de l’emploi en 2016
 
- Modification des statuts de la CCISM
 
- Bilan de la quatorzième session plénière de la commission des pêches du Pacifique occidental et central (WCPFC)

- Soutien à la SAEM Abattage de Tahiti

- Modifications des règles d’exportation des produits perliers, de la fiscalité perlière à l’exportation et des dérogations aux principes d’exportation

- Instauration du cadre légal des professions de médiateur foncier et d’agent de transcription

- Budget du Port autonome de Papeete pour l’exercice 2018

- Approbation du budget primitif de « Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la Culture » pour 2018







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 16:16 Du troc pour un Noël autrement

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018