SOCIÉTÉ

La suspension de la carte Toneo First fait des mécontents


Vendredi 25 Mai 2018 à 15:50 | Lu 3970 fois

ECONOMIE - Ces derniers jours, sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à se plaindre de la suspension annoncée de la carte Toneo First. Une carte bancaire prépayée qui a séduit en quelques mois nombre de Polynésien aux revenus faibles. Son importateur au fenua, dit être victime des banques locales. Explications.


Depuis juillet dernier, cette carte prépayée émise par Mastercard était disponible dans un kiosque de Papeete. Rechargeable, elle permet aux personnes ne remplissant pas les conditions pour obtenir une carte de type VISA d’effectuer tout de même des achats en ligne, voire de l’utiliser à l’étranger. Et elle a rencontré un franc succès selon son importateur.

Trop, peut-être, car elle sera mise en sommeil le 31 mai. « L’Autorité de régulation bancaire a demandé à l’émetteur de Toneo First, une société anglaise, de suspendre la Polynésie », explique Jean-Marc Castillo, le gérant du kiosque.

Celui-ci affirme que ce sont les banques locales qui ont saisi l’Autorité de régulation bancaire car voyant d’un mauvais œil l’arrivée de ce Petit Poucet.

« On leur fait de la concurrence. On rend service à pas mal de Polynésiens et je pense que cela ne leur plait pas pour diverses raisons. Mais ce sont les petits qui trinquent », souffle-t-il.  

Les utilisateurs de la carte devront donc vider les fonds qui s’y trouvent avant le 31 mai au risque de ne pas récupérer leur argent.

Ce vendredi matin, des clients se pressaient pourtant encore pour tenter de l’obtenir. « Je viens d’apprendre qu’elle n’est plus disponible pour le moment. Je vais attendre mais je suis un peu déçue », expliquait Winsey Tavae.

Jean-Marc Castillo assure que les équipe de Toneo First s’attèlent actuellement à trouver une solution. Elles cherchent notamment à faire appel à une société émettrice métropolitaine ce qui, selon lui, réglerait le problème. Mais quand ? Pour le moment, aucune date n’est avancée.
 
Rédaction web avec S. Guebel et H. Mervin 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 17:01 Le terrain du Comar cédé à la Polynésie française

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018