SOCIÉTÉ

La grippe A continue de sévir en Polynésie


Lundi 11 Juin 2018 à 16:57 | Lu 1442 fois

SANTE - Le bureau de veille sanitaire a publié un nouveau bulletin ce lundi. Sur ces deux dernières semaines, 21 cas de grippe A ont été confirmés.


L'épidémie de grippe A se poursuit. Pendant les 15 derniers jours, 97  cas ont été déclarés par les médecins du réseau sentinelle. 21 cas de grippe A ont été confirmés. 15 personnes ont dû être hospitalisées.

Quelle est la conduite à tenir pour éviter de tomber malade?

- tenir les personnes fragiles (âgées, en ALD = carnet rouge, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades
- dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou éternue
- éternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir
- se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle
- se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être passé par des lieux très
fréquentés (bus, salle d’attente…)

LA DENGUE TOUJOURS PRESENTE

La semaine dernière, un cas de dengue 2 a été déclaré à Raiatea. La Polynésie et en alerte.

La Polynésie française est à risque particulier d'introduction de la dengue de type 2 du fait que ce virus circule dans plusieurs îles du Pacifique.

La Direction de la Santé invite les personnes à consulter rapidement un médecin en cas de fièvre supérieure à 38,5°C
d’apparition brutale et de douleurs musculaires et articulaires. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de
déclencher l’ensemble des mesures de lutte contre les moustiques porteurs du virus sur le terrain.

En ce qui concerne la dengue 1, le nombre de cas s'élevait à 21. 

LA LEPTOSPIROSE

Sept cas ont été déclarés durant les semaines 21 et 22. Trois d’entre eux ont pu être investigués : les facteurs de risque identifiés étaient le jardinage / fa’a’apu, la baignade en eau douce, la marche pieds nus et un déplacement à proximité d’une décharge.
Les cas déclarés se trouvaient à Tahiti et Bora Bora.

LA DIARRHEE

Le nombre de cas déclarés s’élevait à 53 (27 cas en semaine 21 et 26 cas en semaine 22) dont 25 % d’enfants de moins de 4
ans. L’activité était stable par rapport à la quinzaine précédente.

Les toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) doivent être déclarées au Bureau de veille sanitaire (BVS).








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 17:01 Le terrain du Comar cédé à la Polynésie française

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018