SOCIÉTÉ

La croissance au cœur des débats de la conférence annuelle de Tahiti Tourisme


Lundi 27 Août 2018 à 17:10

TOURISME - Le groupement s’est réuni ce lundi à la Maison de la culture et a fait le bilan de l’année en cours. Pour la Polynésie française, il s’agit d’une année charnière avec l’arrivée de nouvelles compagnies aériennes, l’augmentation de la fréquentation touristique mais aussi le développement de secteur d’activité tel que le charter nautique.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
La fréquentation touristique progresse. Le seuil des 200 000 touristes annuel a été franchi. Tahiti tourisme vise la barre des 300 000 visiteurs pour les années à venir. La conférence annuelle du groupement est l’occasion de faire le bilan des actions conduites par les 14 bureaux internationaux de Tahiti Tourisme. Paul Sloan, directeur général de Tahiti Tourisme, analyse : "On a toujours beaucoup de potentiel avec les Etats-Unis et la France. Dès que les compagnies aériennes passent de France par les Usa, ça va être toujours important. Nous avons aussi ouvert un bureau à Toronto l’année dernière, on voit déjà les chiffres qui montent."

Cette année, le grand bouleversement c’est la route Tahiti - Etats Unis Europe. Quatre compagnies aériennes desservent la destination Polynésie. Air France et Air Tahiti Nui font face aux nouveaux concurrents United et French Bee.

Marc Newell, directeur commercial de French Bee aux Etats-Unis, explique : "Le marché est dynamique et ça change. Tout ce qu’on sait c’est que le marché va changer. Rien n’est statique."

L’ouverture de la desserte internationale bénéficie aux marchés européens. L’Hexagone progresse de 15% et les autres pays d’Europe de 19% pour le 1er semestre.

La grande messe de Tahiti tourisme, c’est aussi des panels de discussions sur des segments clef de l’industrie touristique. La croisière progresse à elle seule de 28%. 1069 escales sont programmées cette année sur l’ensemble de la Polynésie. Le charter nautique est aussi en plein essor avec 110 bateaux.

Bien qu’une diversification de l’offre d’hébergement à Tahiti et dans les îles soit indispensable pour répondre à différent type de clientèle, l’hôtellerie de luxe reste le fleuron du premier secteur économique du pays.
Thomas Chabrol






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes