SOCIÉTÉ

La carte des eaux potables à Tahiti et dans les îles


Mercredi 20 Mars 2019 à 17:07

CONSOMMATION - Le Centre d’hygiène et de salubrité publique de la direction de la Santé a poursuivi en 2018 le contrôle de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine distribuées par les réseaux et fontaines publics à Tahiti et dans les îles. L'année dernière, 11 communes ont distribué de l’eau potable.


Photo d'illustration. Source Pixabay
Photo d'illustration. Source Pixabay

20 communes et le syndicat intercommunal Te Oropaa ont réalisé en 2018 un programme de contrôle de la qualité de l’eau qu’ils distribuent conformément à la réglementation en vigueur. Au total, 1650 prélèvements ont été effectués sur 175 points de réseaux de distribution et 132 prélèvements sur 17 fontaines publiques. Le classement annuel est établi à partir de l’ensemble des résultats. Seules 20 communes ont pu faire l’objet d’un classement, ce qui représente tout de même 87% de la population du Pays.

Près de 62% de la population a été desservie en eau potable en 2018 contre 17% en 2008, soit une augmentation de 45% en 10 ans. 

> 11 communes ont distribué de l'eau potable en 2018

En 2018, 11 communes ont distribué de l’eau potable : Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia, Papara, Bora Bora, Tumaraa, Uturoa et Tahaa. Les réseaux de distribution Van Bastolaer (Taiarapu Est), Nuuroa, Papetoai, Temae, Maharepa 1 et 2 (Moorea), Narui (Rurutu), Avera (Taputapuatea), Hatiheu (Nuku Hiva), Haamene et Tarae (Huahine) ont également délivré de l’eau potable.
 
Une progression est observée dans les communes de Tahaa (de 90% à 99%), Taputapuatea (de 71% à 91%), de Rurutu (de 80% à 91%), de Huahine (de 80% à 85%). Une baisse est constatée pour les communes de Rimatara, Tubuai et Paea.

À Tahiti, l’eau desservie est d’excellente qualité dans la zone urbaine (sauf Paea) et Papara tandis qu’elle reste non potable dans les autres communes de la zone rurale (hormis le réseau Van Bastolaer).
 
Aux îles Sous-le-Vent, la qualité de l’eau de Bora Bora est constante et excellente. Pour Huahine, Tahaa, Taputapuatea, Tumaraa et Uturoa, il est noté une qualité d’eau très variable, avec une tendance à la hausse. Elle devient potable pour Tumaraa et Uturoa en 2017 et Tahaa en 2018.

Aux Australes, la qualité de l’eau à Rimatara, Rurutu et Tubuai est également fluctuante et moyennement satisfaisante. Quant aux archipels des Marquises et Tuamotu-Gambier, les analyses sont rares (sauf à Nuku Hiva), ce qui suppose des eaux non potables d’année en année.
 
> Les causes de la non-conformité

Les causes de non-conformité de l’eau distribuée sont connues et différentes selon les communes : absence d’installations de traitement adaptées et efficaces des ressources en eau, mauvaise exploitation des installations liée à une carence en personnel technique qualifié, vétusté des ouvrages existants, utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles, etc.

En ce qui concerne les fontaines publiques, seules les fontaines Papemato à Papara, Van Bastolaer à Taiarapu Est, Temae et Nuuroa à Moorea ont délivré une eau potable en 2018. Les 3 dernières fontaines sont alimentées par des réseaux désinfectés. À Maupiti, Nuku Hiva, Hiva Oa, Ua Huka et Ua Pou, la qualité des eaux des fontaines publiques équipées de filtration et de lampes UV ou de chloration est variable, généralement non potable.

À ce jour, 35 atolls des Tuamotu possèdent 51 centrales de production d’eau potable dont quelques-unes sont opérationnelles.



Compte-rendu du conseil des ministres

Les autres sujets du conseil des ministres :
  • Le Pays favorise les ménages à faible revenu dans sa réforme de l’Aide à l’investissement des ménages
  • Réforme des dispositions de la défiscalisation locale pour mieux soutenir les secteurs porteurs de développement économique
  • Lancement d’un appel à projet national pour soutenir un développement économique ambitieux et innovant
  • Une meilleure sécurisation de la zone de pêche réglementée de Punaauia
  • Fréquentation touristique: 216 268 touristes en 2018, soit une hausse de 8,7% par rapport à 2017
  • Subvention en faveur du Comité polynésien des maisons familiales rurales
  • Subvention à l’Association du tourisme authentique de la Polynésie française
  • Conférence du service public le 23 avril






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019