SPORT

La boccia : un sport ludique, stratégique et accessible à tous


Lundi 11 Mars 2019 à 11:21

HANDISPORT - La Fédération polynésienne de sports adaptés et handisports (FPSAH) a organisé en partenariat avec la fraternité chrétienne un tournoi de boccia amical à la salle annexe de Maria No Te Hau à la Mission. Une cinquantaine de joueurs ont répondu à l’appel.


La boccia est une sorte de pétanque adaptée, qui se joue avec des balles en cuir. Ce jeu ludique peut être pratiqué par les personnes atteintes d’handicap lourd. Afin de promouvoir ce sport qui est inscrit aux jeux paralympiques, mais aussi permettre aux personnes handicapées d’échanger ensemble et passer du bon temps, la Fédération Polynésienne de Sports Adaptés et Handisports a organisé jeudi dernier un tournoi de boccia amical à la salle annexe de Maria No Te Hau à la Mission.

Seul ou en équipe, ce sport demande de la coordination et de la précision. Il faut adopter la meilleure stratégie possible. "Il y a 3 essais, et le but, c'est que la boule se rapproche du cochonnet" nous dit Marurai, jeune joueur de boccia.

Munis d’une gouttière en guise de rampe de lancement et d’une boule pour marquer le point, les adhérents se prennent au jeu. Le principe est ludique et à la portée de tous. "Ce sport ce joue également dans les maisons de retraite, avec les personnes âgées, car les boules ont la particularité d'être très légères et de rouler très peu, et donc, il n'y a pas à faire beaucoup d'efforts pour se lever et avoir du poids, et jeter" explique Alain Barrere, directeur technique de la Fédération polynésienne de sports adaptés et handisports.

Pour permettre à tous de passer une agréable matinée, des activités ludiques dérivées de la boccia, comme le bowling adapté, ont aussi été mises en place. À force d’entrainement, le geste devenait plus précis, plus sûr. Et même l’autonomie s’améliorait : "Certains ne pourront pas avec les mains bloquer la boule et la lancer, alors ils vont le faire soit avec le menton, soit avec la tête, et ils vont lâcher la boule" précise Alain Barrere.

Grace à ces rencontres de la boccia, la Fédération polynésienne de sports adaptés et handisports espère séduire de nouveaux joueurs pour promouvoir la discipline et pourquoi pas un jour voir un polynésien s’aligner aux jeux paralympiques.
 

Rédaction web avec Oriano Tefau







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Juin 2019 - 16:17 Vidéo - Les services du Pays en mode boot camp

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes