SOCIÉTÉ

La Polynésie vient en aide aux populations de St Barthélémy et de St Martin


Lundi 11 Septembre 2017 à 14:41 | Lu 6301 fois

SOLIDARITE - Suite au conseil des ministres de ce lundi, le Pays a décidé de verser six millions pour venir en aide aux populations de St Barthélémy et St Martin durement touchées par l'ouragan Irma. En parallèle, le Pays a mandaté la sénatrice Lana Tetuanui afin qu'elle se rende sur place, pour faire un état des lieux, et apporter la solidarité du peuple polynésien au peuple antillais.


Crédit photo: Google Earth
Crédit photo: Google Earth
Suite au passage de l'ouragan Irma sur les Antilles, Edouard Fritch envisage de remettre à jour les plans d'intervention en matière de cyclones de tsunami et autres catastrophes susceptibles de toucher le pays. "Cela devrait se faire d'ici la fin du mois" précise le président.

Outre la révision de plan d'évacuation et d'intervention, l'acquisition de matériel semble être à l'ordre du jour. "Il faudra aussi que l'on songe à s'équiper de matériel et se tenir prêt au cas où ce genre de phénomène touche Tahiti". Notant que la prévention est un problème crucial, Edouard Fritch entend bien que "la population soit préparée à faire face à ce type de phénomène."

La venue programmée, pour ce lundi soir de Sébastien Lecornu,  secrétaire d'Etat chargé de la Transition écologique, est attendue par le gouvernement. Celui-ci compte bien lui demander que l'Etat accompagne la construction d'abris anticyclonique pour les populations des Tuamotu et des autres archipels éloignés.

La sénatrice Lana Tetuanui a quant à elle été mandatée par le Pays pour partir en mission d'ici la fin de la semaine pour se rendre aux Antilles. Ceci afin de faire un état des lieux pour évaluer les aides que pourrait apporter la Polynésie française, et apporter la solidarité du peuple polynésien au population de St Barthélémy et de St Martin. Un juste retour des choses, selon la sénatrice, qui rappelle que "Bon nombre de nos collègues ultramarins, dont ceux de St Barth et St Martin nous ont soutenus à fond lors de notre combat contre la notion de -risques négligeables- de la loi Morin."

Outre apporter son soutien, la sénatrice compte bien en tirer des enseignements bénéfiques pour la Polynésie. "Ce que j'ai pu voir au travers des médias, m'interpelle beaucoup. Je me suis dit, mon dieu, si c'était la Polynésie qui était touchée. Vu l'étendue de notre pays, comment aurions-nous réagi ?"
 
Rédaction Web avec Matahi Tutavae







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:58 Une campagne de crownfunding pour la Saga 2018

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017