POLITIQUE

L’hommage au Metua des indépendantistes


Samedi 3 Novembre 2018 à 17:49

POLITIQUE - Ce samedi matin, plusieurs centaines de militants du Tavini Huiraatira se sont réunis pour un tour de l’île à la mémoire de Pouvana’a a Oopa, mais aussi en soutien à Oscar Temaru après sa condamnation à un an d'inéligibilité.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ils se sont mobilisés malgré la pluie et l’heure matinale. Ce samedi matin, 130 véhicules harnachés de leurs drapeaux bleus se sont élancés de Hotuarea à Faa’a pour un tour de l’île hommage à la mémoire de Pouvana’a a Oopa. Une partie de la descendance du Metua s’était joint au cortège. Comme Nelly Tumahai, l'arrière-petite-fille de Pouvana’a a Oopa, qui confie : "Nous sommes là pour la famille, pour la descendance, nous sommes là pour honorer ce grand homme".
 
Même chose du côté des activistes de l’association 193, qui insistent sur leur caractère apolitique. Ils sont venus pour saluer le combat du Metua contre les essais nucléaires. "Pendant 60 ans il a été en prison, il a été condamné alors qu’il n’a rien fait, qu’il est innocent, lance Jerry Gooding, le président de l’association. C’est pour ça qu’aujourd’hui nous avons participé à cette marche pour dire notre pensée, que ce n’est pas juste ce que l’État français a fait envers le Metua Pouvana’a a Oopa."
 
Reste que l’événement était bel et bien politique. Le meeting, organisé devant la stèle de Tarahoi après le tour de l’île, a été l’occasion de discours dans lesquels l’idéologie indépendantiste était omniprésente. "La plateforme où on peut s’exprimer, où tout le monde peut s’exprimer, c’est New York, c’est le lieu de toutes les revendications, a déclaré Oscar Temaru, le leader du Tavini. Je me suis toujours dit qu’un jour, parce que ça fait plus de 40 ans que je vais à New York, un jour on pourra s’exprimer là-bas. Et voilà, c’est chose faite. Depuis 2013, on essaie par tous les moyens de nous retirer de cette liste même…"
 
Grand absent de la journée, Gaston Flosse. Lui qui avait pris l’habitude de s’inviter aux rassemblements du Tavini ces derniers jours n’a pas fait d’apparition. Interrogé sur le sujet, Oscar Temaru nous répondra seulement, tout sourire : "Il compte sur moi pour faire le boulot".
 
Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihorai






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes