SOCIÉTÉ

L’avenir de la ferme aquacole de Hao se discute ce jeudi soir


Jeudi 7 Mars 2019 à 17:09

ÉCONOMIE - Le président Edouard Fritch et Wang Chen, le patron de Tahiti Nui Ocean Foods ont un rendez-vous par Skype ce soir pour discuter du calendrier et des derniers obstacles qui empêchent l’avancée du projet.


Edouard Fritch et Wang Chen (Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)
Edouard Fritch et Wang Chen (Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)
Le président du Pays et celui du TNOF vont se parler. Initialement prévue la semaine dernière, cette discussion par vidéo interposée devrait finalement avoir lieu ce jeudi soir. Au programme de ce rendez-vous : éclaircir l’avenir de la ferme aquacole de Hao. Depuis près de deux mois et un dernier échange de mails entre la tavana de Hao et les investisseurs chinois, plus de nouvelles. Pour le vice-président Teva Rohfritsch, qui s’exprimait chez nos confrères de Polynésie la 1ere dimanche dernier "le Pays a fait sa part de travail" et c’est aux investisseurs désormais de faire la leur.

Mais les choses ne sont pas aussi simples. Selon nos informations, Wang Chen apporte régulièrement des modifications qui remettent en cause toute la procédure. Dernièrement il a, par exemple, demandé à l’architecte de modifier les plans. Autre modification : TNOF souhaite désormais recouvrir les 78 bassins sur terre de panneaux solaires qui en plus de produire de l’énergie, auraient l’avantage de faire baisser la température de l’eau des bassins. Problème : ces changements modifient les paramètres du permis de construire qui, de ce fait, n’est toujours pas validé. Ces panneaux demandent également de nouvelles demandes d’ICPE (installation classées protection de l’environnement), donc des délais supplémentaires.

Dans le cadre des discussions, le Pays pourrait proposer de conserver la globalité du permis de construire et de n’y apporter qu’un amendement afin de ne pas recommencer la procédure à zéro ce qui ferait perdre de nombreux mois.

Selon une source proche du dossier, le Pays aussi doit encore apporter des réponses à TNOF. Les investisseurs demandent par exemple depuis huit mois comment vont être  nourris les ouvriers qui vont travailler sur le chantier ? Pour l’instant, aucune réponse n’a été apportée.

De la discussion de ce jeudi soir, le Pays espère déjà résoudre les problèmes administratifs afin que ce qui était prévu se mette en branle. Dans le calendrier initial, la construction de la base vie devait commencer fin juin pour se finir fin août. Le chantier de la ferme devant ensuite prendre le relais en septembre.
 
Bertrand Parent







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019