FAITS DIVERS

L'affaire Boiron renvoyée en août 2019


Mardi 6 Novembre 2018 à 10:11

JUSTICE - Dix personnes sont renvoyées devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Boiron. Ce mardi, l'affaire a été renvoyée en août 2019.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
En septembre 2017, après plus de 5 ans d'enquête, le juge d'instruction a signé une ordonnance renvoyant 10 personnes devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Boiron. 

Dans cette affaire, Marc Ramel, responsable du Ute Ute, bénéficie d'un non-lieu pour agression sexuelle, mais il est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour des atteintes sexuelles sur mineure de 13 ans et offres de produits stupéfiants à des mineures.  

Sabine Boiron, déjà condamnée pour usage de stupéfiants, est notamment renvoyée devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme d'une mineure en échange d'ice. Elle encourt 5 ans de prison.  

Thierry Barbion encourt quant à lui 3 ans de prison. Il a choisi d'être défendu dans cette affaire par Me Frédérique Baulieu, qui a été l'avocate de Dominique Strauss-Kahn.  

Sept autres personnes sont également renvoyées devant le tribunal correctionnel pour des atteintes sexuelles sur une mineure de 13 ans, pour avoir eu des rapports sexuels avec une mineure en échange d'une rémunération et majoritairement pour de la détention d'ice.  

Le juge d'instruction Mayer divise le dossier en deux parties : l'une concernant le caractère sexuel des infractions, l'autre les stupéfiants.  L'affaire devait être examinée ce mardi. Elle a finalement été renvoyée aux 27 et 28 août 2019. 

Rédaction web 






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018