CULTURE

Komosulo ou l'artiste aux milles visages


Dimanche 1 Octobre 2017 à 15:43 | Lu 1561 fois

PEINTURE - Liberté et partage, deux mots pour définir les œuvres de Komosulo. L’artiste fait sa première exposition en solo à la galerie Winkler. Une vingtaine d’œuvres sont à découvrir, des visages ou encore des tableaux. Komosulo dévoilent son univers.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Komosulo fait partie de ces élèves qui ont toujours eu un stylo à la main et dessinaient en cours au fond de la classe. De fil en anguille, soutenu par sa famille et ses amis, il passe son bac et poursuit en art plastique et art appliqué. Il continue d’apprendre au centre des métiers durant cinq années. L’artiste est aujourd’hui enseignant au conservatoire artistique de Polynésie.

Sa passion, exprimer ses sentiments au travers de ces visages. L’artiste se veut témoin engagé dans un monde matérialiste où l’humain perd peu à peu sa place.

"Dans ce monde ultra matériel où l'on vit, j'aime rappeler, aux personnes qui viennent à mes expositions et à moi-même, que nous ne sommes pas que ce matérialisme. Derrière, il y a aussi des personnalités, des identités, des tourments, du bonheur, et c'est ce que j'ai envie de peindre et de partager."

Après avoir exposé aux côtés de plusieurs artistes, Komosulo se fait sa place. Cette exposition est sa première en solo : "C'est un artiste qui veut être libre. Il est libre. C'est vraiment le mot qui ressort de son travail. La liberté", explique Vaiana Drollet, galériste.

Komosulo présente 25 œuvres aux formats très différents. Pour les réaliser, il a pu bénéficier de l’atelier Hamani Lab. Un espace de création ouvert aux artistes du fenua où chacun peut laisser libre cours à son imagination : "On a des structures qui permettent à chacun d'exploser sur les formats, sur le nombre des œuvres, de travailler en communion avec des personnes, et c'est juste parfait.", estime l'artiste.

L’exposition de Komosulo se poursuit jusqu’au 10 octobre à la galerie Winckler.
 
 
Rédaction Web avec Sophie Guébel et Tauhiti Tauniua Mu San
 







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 11:24 Le DJ Lost Frequencies est arrivé à Tahiti

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017