SOCIÉTÉ

Jusqu'à 6 mètres de houle attendus aux Australes


Mercredi 5 Septembre 2018 à 16:04 | Lu 12284 fois

MÉTÉO - La vigilance se poursuit sur plusieurs archipels de Polynésie. Une perturbation apporte des vents violents et une houle importante.


La houle pourra atteindre les 6 mètres. Source photo : pixabay
La houle pourra atteindre les 6 mètres. Source photo : pixabay
Ça souffle sur la Polynésie. Mardi un avion d'Air Tahiti a dû faire demi tour à Hao. Il se rendait aux Gambier mais n'a pas pu se poser. "Nous avons eu hier (mardi, NDLR), des vents forts de direction Est- Sud-Est qui se trouvent de travers par rapport à la piste. Ces vents forts étaient limite pour l'atterrissage de l'avion puisqu'il y a des limitations de vent pour ces avions", explique Sébastien Hugony de Météo France. Le vol a été reprogrammé à jeudi. 
L'archipel est en vigilance jaune pour le vent et la houle. Mardi, impossible pour les pêcheurs de sortir en mer. Des creux de 4 mètres ont été relevés.

>>> Lire aussi : Vidéo - Vent fort : un vol annulé aux Gambier 

Du côté des Australes, c'est la vigilance orange. "Au nord des Australes s'est formée une petite perturbation qui veut descendre vers le sud mais qui est bloquée par l'anticyclone qui nous a apporté le Maraamu la semaine dernière et qui se balade entre Tahiti et le nord des Australes. Cette dépression apporte une mer forte avec des houles pouvant atteindre 6 mètres, des vents forts, de l'ordre de 100 voire 110km/h en rafales. C'est pour ça que depuis hier cette partie de l'archipel a été placée en vigilance orange. Et nous attendons aussi de fortes précipitations sur cette zone." La situation devrait durer jusqu'à jeudi après-midi selon Météo France.  

La perturbation va ensuite "se décaler en se comblant un petit peu vers le sud Tuamotu et les Gambier à partir de vendredi où nous attendons sur cette région des vents assez soutenus avec des précipitations également." 

> "On est dans les moyennes de saison"

Vent, pluie, froid... on pourrait croire que le temps est complètement déréglé. Mais en fait,"on est dans les moyennes de saison", affirme Sébastien Hugony. "On a eu des épisodes de Maraamu typiques de la saison fraîche, là nous avons une petite perturbation parce qu'une saison fraîche ne signifie pas qu'on n'a pas de petites perturbations. Mais Il n'y a rien d'exceptionnel" 

Météo France rappelle qu'il est important de se tenir informer, surtout avant une sortie en mer : "On a vu qu'il y a deux voiliers qui se sont retrouvés en difficulté. Il faut bien insister sur la sécurité et que les gens qui vont en mer s'informent de la situation météorologique."

daction web (Interview : Tamara Sentis)








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018