FAITS DIVERS

Joseph Kaiha et Moana Greig définitivement relaxés en appel


Jeudi 2 Novembre 2017 à 09:34

JUSTICE - L’ex-ministre de l’Education, Moana Greig, et le maire de Ua Pou, Joseph Kaiha, ont été relaxés, ce jeudi, par la cour d’appel. Il était reproché au premier d’avoir signé un courrier dispensant le second, professeur de métier, de cours auprès des élèves, tout en continuant à être payé.


En contrepartie, Joseph Kaiha devait effectuer un travail de collecte sur le patrimoine culturel marquisien, entre 2010 et 2013.

La cour d’appel a confirmé la relaxe que les deux hommes avaient déjà obtenue devant le tribunal correctionnel.

Lors de l’audience en appel, le 7 septembre dernier, l’avocat général avait requis un an de prison avec sursis et un an d’inéligibilité à l’encontre de Moana Greig et un an de sursis et un million de Fcfp d’amende pour le maire de Ua Pou.

Rédaction web 
 
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 16:17 Le fare va’a de Tehoro vandalisé

Mercredi 22 Mai 2019 - 16:14 Angélina : une mort d'origine accidentelle

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Championnats du Monde U20 | Nescafé star | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes