FAITS DIVERS

Joinville Pomare forcé à débloquer le chantier du cimetière


Jeudi 7 Août 2014 à 07:00 | Lu 240 fois

FONCIER. Les gendarmes sont intervenus à la demande de la mairie de Mahina.


Joinville Pomare a mis fin à son blocage sous la pression de la gendarmerie. Les travaux ont donc pu reprendre ce mercredi 6 août au cimetière de Orofara à Mahina.
C'est la mairie de Mahina qui a demandé à la gendarmerie d’intervenir. Comme TNTV le révélait le lundi 4 août, Joinville Pomare interdisait l’accès au chantier du cimetière de Orofara depuis plusieurs jours pour des revendications foncières. Il a fini par quitter les lieux dans la matinée. Une partie des travaux a repris le mercredi après-midi au grand soulagement des entreprises chargées du terrassement et de la commune.
Selon Yannick Mouton, la perte est conséquente : 600.000 francs Pacifique en moins par jour non travaillé. Et la date de livraison doit être respectée.
La commune a investi 80 millions Fcfp dans ces travaux d’aménagements.
L’ensemble des entreprises reprendra le travail dès le jeudi 7 août.
 
 
 
 


Tags : Mahina





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Janvier 2019 - 17:44 Papy Ellis écope de 8 ans de prison

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018