POLITIQUE

Jean-Luc Mélenchon, candidat La France insoumise


Lundi 3 Avril 2017 à 15:25 | Lu 312 fois

PORTRAIT - Jean-Luc Mélenchon est le candidat officiel de la France insoumise à l'élection présidentielle 2017. A la présidentielle de 2012,candidat du Front de Gauche, il arrive en quatrième position avec 11,1% des voix.


Agé de 65 ans, Jean-Luc Mélenchon est Député européen, élu dans la circonscription du Sud-Ouest. il possède une licence en philosophie. Il a enseigné le français, avant de devenir journaliste à La Dépêche du Jura.

Son parcours politique: 
Après avoir dirigé l’Organisation communiste internationaliste à Besançon, il adhère au PS en 1976 et enchaîne les mandats et fonctions : sénateur de l’Essonne, vice-président du conseil général de l’Essonne puis ministre délégué à l’Enseignement professionnel sous Lionel Jospin avant de quitter le PS pour créer le Parti de Gauche en 2009.

Son patrimoine: 
Jean-Luc Mélenchon est propriétaire d'un appartement parisien acquis en 2014 et évalué à 837.000 euros (100 440 000 Fcfp), ainsi que d'une résidence secondaire près de Montargis,  évaluée à 190.000 euros (22 800 000 Fcfp).

Son programme pour l'Outremer et la Polynésie:  
Pour le candidat Mélenchon, "Les Outre-mer sont la chance de la France. Ils pourraient être des pointes avancées de la planification écologique et du progrès humain. Au lieu de se développer de manière endogène, ils sont maintenus dans la dépendance d'un système inégalitaire d'économie de comptoir et de pauvreté de masse. La République doit vivre partout et pour tous !"

Son programme pour l'outremer se décline en cinq points:
- Faire vivre la République, l'égalité, le métissage et le droit du sol contre le racisme et l'ethnicisme:
Assurer la tenue démocratique du référendum d'autodétermination prévu en Nouvelle-Calédonie en 2018. Étendre la laïcité dans les Outre-mer, en appliquant la loi de 1905 là où elle ne l'est pas. Soutenir l'enseignement des langues et cultures d'Outre-mer pour ceux qui en font la demande, et mettre en valeur avec les populations la diversité des patrimoines culturels et linguistiques qu'apportent les Outre-mer.

- Faire des Outre-mer des territoires pilotes de la planification écologique:
Élaborer et mettre en œuvre un plan d'autonomie énergétique de chaque territoire d'Outre-mer à partir des énergies renouvelables disponibles, terrestres et marines. Faire des Outre-mer des territoires pilotes de l'économie de la mer, doter chacun d'eux d'au moins un lycée professionnel maritime et des formations supérieures nécessaires à ce développement. Préserver les trésors de biodiversité des Outre-mer.

- Assurer l'égalité et la présence de l'État:
Garantir la continuité territoriale. Engager un plan pluriannuel d'investissement et de développement des services publics. Supprimer les exemptions fiscales bénéficiant aux ultra-riches pour les investissements outre-mer.

- Favoriser un développement endogène en rupture avec le modèle actuel d'économie de comptoir:
Libérer les Outre-mer des monopoles privés et de la captation de la richesse par la rente en développant des circuits de distribution publics et la production en coopératives. Protéger les économies locales par un bouclier douanier: préserver l'octroi de mer et renforcer la protection commerciale des productions locales. Atteindre l'autosuffisance alimentaire en soutenant le développement d'une agriculture écologique et paysanne et des filières de transformation agro-alimentaire locales.

- Faire des Outre-mer des leviers d'alternative à l'échelle mondiale:
Faire des Outre-mer des pôles régionaux de codéveloppement : transfert de technologie auprès des pays voisins, aide logistique et scientifique, investir dans des établissements de formation de haut niveau (santé) bénéficiant à la fois aux étudiants ultra-marins et à ceux des pays voisins. Appui aux populations du Pacifique et de l'océan Indien menacées par la montée des eaux ; défense des fonds marins contre la prédation pétrolière et la pêche industrielle.

Pour la Polynésie, le candidat n'a pas développé de programme particulier.

Son soutien local:  
Deux soutiens locaux pour Mélenchon: le Groupe Polynésie Française représenté par Levyn Butscher et Joël Teipoari, secrétaire général du Ia Mana te Nunaa.


Son programme:  
- La VIe République. Voila l'ambition du candidat Mélenchon : une nouvelle Constitution soumise à référendum. Interdiction du cumul des mandats, y compris dans le temps, introduction de la proportionnelle, droit de vote à 16 ans ou vote obligatoire.

- Jean-Luc Mélenchon prône une planification écologique pour “changer notre manière de produire et consommer”. Le candidat promet la sortie du nucléaire et la constitutionnalisation de la “règle verte”, selon laquelle on ne peut “pas prélever sur la nature davantage que ce qu’elle peut reconstituer”.
 
- Lui président, Jean-Luc Mélenchon entend abroger la loi El Khomri ou loi Travail et “rétablir la hiérarchie des normes sociales”. Il souhaite aussi créer un nouveau statut pour les travailleurs avec une “Sécurité sociale intégrale”.
 
- Pour les travailleurs, le candidat défend plusieurs mesures: la retraite à 60 ans, l’interdiction des licenciements boursiers. Il promet aussi une sixième semaine de congés payés et un smic à 1.300 euros net par mois en début de mandat.

- Sur l'Europe, Mélenchon veut “sortir des traités européens”.
 
Son site de campagne: http://melenchon.fr/






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017