CULTURE

Inscription des Marquises à l’Unesco : une séance pour convaincre


Mardi 10 Avril 2018 à 09:03 | Lu 612 fois

CULTURE – Le dossier a été présenté ce mardi au comité national des biens français du patrimoine mondial. Sa réponse devrait être connue en fin de semaine.


Tahuata et Papeete avancent côte à côte dans les rues de Paris. Direction : le ministère de la Culture français. L’objectif, ce mardi, est de convaincre les représentants de l’Unesco de la Culture de soutenir l’inscription des Marquises au patrimoine mondial. Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture de Polynésie française, souligne :
 
« Il [NDLR : le dossier] traine depuis 2010, il n’avance pas. On ne savait pas trop comment s’y prendre parce que c’est un dossier encore plus complexe que celui de Taputapuatea car il y a plusieurs sites. Au départ, il y avait 43 sites donc il a fallu élaguer et sélectionner un nombre de sites beaucoup plus restreints. Nous en sommes à neuf aujourd’hui. »
 
Dans la salle Malraux du ministère de la Culture, les politiques, assistés d’experts du ministère de la Culture, ont développé leurs arguments pendant plus deux heures pour convaincre Paris. Selon Félix Barsinas, président de la communauté de communes des îles Marquises (Codim), l’un d’entre eux pourrait avoir séduit les représentants de l’Unesco. Il explique :
 
« Une cohésion parfaite et un respect mutuel entre nature et culture : c’est ça qui fait la force de ce dossier. »
 
Ce passage à Paris est une étape importante dans le processus d’inscription. Le projet a débuté en 1994 mais avec les atermoiements politiques des années 2000, le dossier n’a pas avancé aussi vite que celui du marae de l’île Sacrée. Le ministre de la Culture ajoute :
 
« Nous avons a beaucoup appris du dossier. Ce qui nous permet d’être confiant aujourd’hui sur celui des Marquises. Nous avons eu des critiques constructives. »
 
Le comité national des biens français du patrimoine mondial devrait rendre sa réponse en fin de semaine.
 
Dans le meilleur des cas, le dossier pourrait être présenté à l’Unesco dès 2019.
Rédaction web avec Eric Dupuy  

LES NEUFS SITES RETENUS

- l’île de Hatutu et sa zone maritime à Hatuta’a;

- Hatiheu, Paeke et l’ensemble terrestre de Nuku Hiva ;

- les pics et pitons de Ua Pou, sa vallée de Haka’oohoka et sa baie de Hoho’i, Motu Oa, et Paepae Menaha ;

- Me’ae de lipona et la valllée de Puamau à Hiva Oa et enfin Hanavave, les monts Tou-aouoho et Mounani, ainsi que les falaises d’Omoa à Fatu Hiva.







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 17:10 Vidéo - Shy'm enflamme To'ata

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018