SOCIÉTÉ

Hitiaa : le barrage de Faatautia en cours de rénovation


Vendredi 14 Septembre 2018 à 15:50 | Lu 747 fois

ELECTRICITE – Depuis sept ans, l’installation est en pleine réhabilitation. La dernière phase des travaux a début. EDT-Engie ne prévoit aucun impact sur les factures des consommateurs.


(Crédit photo : EDT-Engie)
(Crédit photo : EDT-Engie)
La fin des travaux approche. Ce matin, les équipes d’EDT-Engie ont convié la presse pour faire le point sur l’opération de réhabilitation du barrage hydroélectrique de Faatautia, à Hitiaa. L’installation, mise en service en 1986, est située à 525 mètres d’altitude et retient 650 000 mètres cube d’eau.
 
Depuis 2012, EDT-Engie y opère des travaux de sécurisation et de mise en conformité. Après le rehaussement de la digue et l’agrandissement du déversoir, l’auscultation du barrage va être renforcée. Rebecca Wong-Fat, responsable projet hydroélectrique à EDT-Marama Nui, précise : "Nous sommes sur la dernière et grosse partie des travaux : le remplacement du liner. Celle-ci va durer deux ans."
 
Ce chantier représente un investissement total de 750 millions de francs. Pendant toute la durée des travaux, les foyers dépendent du barrage continueront d’être alimentés. Yann Wolff, directeur des exploitations d’EDT-Engie, rassure : "Il n’y aura pas d’impact sur la facture d’électricité des particuliers. Ces travaux sont financés par les fonds de Marama Nui qui ont été prévus pour cela."

Avant cette opération, deux autres barrages ont fait l’objet de réhabilitation. Après Faatautia, les équipes d’EDT-Engie prendront la direction de la Papenoo pour un nouveau chantier. Au total, les travaux auront duré 15 ans pour un coût total de 15 millions de francs.
 
Rédaction web avec Sam Teinaore et Esther Parau-Cordette 

"Je n’ai pas de projet sur ma table à Vaiiha"

Yann Wolff, directeur des exploitations d’EDT-Engie, revient sur les projets de l’entreprise :

"Aujourd’hui, le groupe EDT travaille avec les services du Pays sur un projet industriel au service des énergies renouvelables et des Polynésiens. On est en pleine discussion, on a fait des propositions de 10 milliards d’investissement dans les énergies renouvelables… Notre rôle, c’est d’accompagner le pays dans sa volonté de transition énergétique. Le Pays a plusieurs étapes dans ce Plan de transition énergétique : 50 % en 2020 et 75 % en 2030. Tout cela va passer par un mix énergétique, il n’y pas qu’une seule solution. Il ne faut pas avoir une solution dogmatique, il y a plein de solutions qui doivent se marier entre elles. Je n’ai pas de projet sur ma table à Vaiiha. Il y a une discussion avec le territoire sur ce que le groupe EDT-Engie peut avoir dans ce plan de transition énergétique. On a un savoir-faire qu’on est prêt à mettre en œuvre."







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018