SOCIÉTÉ

Hausse des cas de grippe en Polynésie


Lundi 14 Mai 2018 à 17:13 | Lu 2199 fois

SANTE - Quatre personnes ont dû être hospitalisées ces dernières semaines. Le bureau de Veille sanitaire recommande de tenir les personnes fragiles à distance des malades.


Photo d'illustration. Source Pixabay
Photo d'illustration. Source Pixabay
Selon le dernier bulletin de la Veille sanitaire, les cas de grippe sont en augmentation au fenua. En semaines 17 et 18, 32 cas ont été rapportés, 7 prélèvements se sont révélés positifs pour la grippe A. Parmi ces personnes, 4 ont dû être hospitalisées.

La Veille sanitaire recommande de : 
- Tenir les personnes fragiles (âgées, en ALD = carnet rouge, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades
- Dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou éternue
- Eternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle
- Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être passé par des lieux très
fréquentés (bus, salle d’attente…).

Par ailleurs, la leptospirose est toujours bien présente. Quinze cas ont été déclarés en semaines 17 et 18. Neuf d’entre eux ont pu être investigués : les facteurs de risque identifiés étaient, comme les semaines précédentes, le jardinage / fa’a’apu, la baignade en eau douce et l’élevage. Les cas déclarés se trouvaient à Tahiti, Moorea et Tahaa.

Les recommandations de la Veille sanitaire : 
- le jardinage / fa’a’apu est un facteur de risque de la leptospirose. Porter des gants et des chaussures fermées, surtout
lorsqu’il pleut
- porter des bottes / cuissardes lors de la pêche en eau douce
- protéger les plaies avec un pansement imperméable
- limiter tous les contacts avec la boue et l’eau douce trouble : ne pas marcher pieds-nus ou en savates dans les flaques et
eaux stagnantes, ne pas se baigner en eau trouble et aux embouchures des rivières
- dératiser et contrôler la pullulation des rongeurs par la gestion des déchets
- après une exposition à risque, laver et désinfecter les plaies
- consulter un médecin en urgence dès les premiers signes.


Retrouvez le bulletin de la Veille sanitaire en intégralité ici : 








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 16:16 Du troc pour un Noël autrement

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018