SOCIÉTÉ

Grève des enseignants : "dans chaque commune de Tahiti, il y aura une école gréviste à 100%"


Dimanche 11 Novembre 2018 à 14:51 | Lu 7036 fois

SOCIAL - La grève des enseignants prévue ce lundi 12 novembre s'annonce très suivie. Ils devraient être plus d'un millier à manifester contre les coupes budgétaires et les suppressions de postes prévues par le gouvernement français au sein de l’éducation nationale.


Diana Yeng Kow (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Diana Yeng Kow (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Un mouvement de grève des enseignants est prévu ce lundi, jour de la rentrée scolaire. Elle ne concerne que les établissements publics. Enseignants du premier et du second degrés, personnel administratif et agents techniques des écoles sont invités à cesser le travail pour protester contre les coupes budgétaires et les suppressions de postes prévues par le gouvernement français au sein de l’éducation nationale, comme l'a annoncé Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation nationale.

>>> Lire aussi : Grève des enseignants : "la continuité du service public sera assurée lundi"

"C'est une grève de toutes les organisations syndicales de métropole, c'est une première depuis 2011. (...) Par principe d'équité, nous devons vraiment nous unir pour nous battre contre ces suppressions massives de postes. En Polynésie française, il y aura un impact, c'est certain : des classes surchargées, un manque de moyens de remplacements... Nous voulons alerter l'administration, même à 20 000 km de Paris" a déclaré au miro de TNTV, Diana Yeng Kow, secrétaire d'UNSA éducation et du STIP/AEP-UNSA.

Aucune école sans grévistes

Et contrairement aux habituelles marches des grévistes, cette fois, c'est un sitting qui est prévu, au siège de vice-rectorat à Titoara, de 8 heures à 11 heures : "je fais aussi appel aux îles éloignées : il faut que vous vous mobilisez, même si vous ne pouvez pas être physiquement avec nous. Montrez que vous êtes solidaires, ne travaillez pas demain, puisque les archipels sont aussi impactés par ces suppressions de postes" ajoute Diana Yeng Kow.

Pour le moment, il n'y aura aucune école sans grévistes à Tahiti, et dans chaque commune, il y aura au moins une école gréviste à 100% précise la secrétaire syndicale. Mais toutes les écoles n'ont pas prévu de gardiennage pour les enfants : "C'est l'administration qui doit se charger de toute la logistique demain" précise-t-elle
Pour en savoir plus, contactez directement l’administration de l’établissement concerné.
 
Rédaction web avec Tamara Sentis






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018