SOCIÉTÉ

Grève dans la fonction publique: plusieurs écoles seront fermées


Lundi 9 Octobre 2017 à 17:49 | Lu 4070 fois

MOUVEMENT SOCIAL - Quatre organisations syndicales locales dénoncent les suppressions de postes et la mise en place d’une journée de carence. Conséquences: plusieurs écoles seront fermées et une marche de contestation partira du stade Bambridge, mardi à huit heures, en direction du haut-commissariat.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
L’appel, national, sera relayé localement par les centrales FO/ Solidaires/ la FSU et l’UNSA. Diana Yieng Kow habituellement secrétaire du STIP, a endossé cette fois l'habit de UNSA Fonction Publique en Polynésie française pour appeler tous "les fonctionnaires d'Etat, enseignants, personnel administratif et technique de la fonction publique à nous rejoindre devant l'école Toata dès huit heures du matin pour une marche vers le haut-commissariat."

UNSA suit le mouvement national qui se déroulera mardi en métropole. Quant aux revendications, elles sont au nombre de quatre, et fédèrent les neuf organisations syndicales, "du jamais vu depuis dix ans" selon Diana Yieng Kow, qui énumère.

"120 000 suppressions de poste dans la fonction publique, et au niveau de la Polynésie, nous ne savons pas à quel point nous serons impacter. Le deuxième point, c'est la mise en place de la journée de carence, ce qui pour nous est une triple peine", et d'expliquer: "Non seulement le fonctionnaire devra aller chez le médecin, il devra payer ses médicaments, et il devra donner une journée de salaire."

Autre point qui fâche, "Le gel du point indiciaire, ce point qui nous sert de calcul pour nos salaires qui a été gelé en 2010, dégelé en 2016 et dégelé un petit peu en février 2017, et là, il est question de le regeler. Pour nous c'est inacceptable."

Quatrième et dernier point, le respect du PPCR, qui est le Parcours Professionnel Carrière et Rémunération. "C'est un plan pluriannuel qui met en place toutes les modalités pour pouvoir évoluer dans sa carrière. Et ce plan, n'a jamais pu se mettre en place depuis 1989. La grille salariale des fonctionnaires a été figée."

Conséquences de ce mouvement de grêve, les écoles de Faa’a et Teva I Uta seront fermées, demain, Beaucoup d’autres établissements scolaires publics fonctionneront en régime restreint.

A Arue, Ahutoru, Tamahana maternelle et Tamahana élémentaire seront en grève. Pour Erima, les enseignants des STP, CM1 et CM2 seront à leur poste. Quant à ceux des autres classes, ils seront en grève. Pour le collège, un agent technique non gréviste assurera la distribution des repas froids à midi, distribution qui connaîtra quelques perturbations. Du côté des enseignants, il y a pour le moment trois enseignants qui feront la grève. Enfin, le transport scolaire communal ne sera pas assuré puisque Tamahana et Ahutoru sont en grève.

Pour l'heure, concernant les autres communes, aucune information ne nous a été communiquées.
 
Rédaction Web avec Laure Philiber






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017