POLITIQUE

Gaston Flosse : "Edouard Fritch veut jouer à la dînette... nous, nous voulons jouer au développement de notre Pays"


Samedi 13 Janvier 2018 à 15:03 | Lu 5214 fois

TAHOERAA HUIRAATIRA - Le leader orange est rentré, ce samedi matin, d'une semaine à Abu Dhabi. C'est un prince des Emirats Arabes Unis qui l'y avait invité...


Gaston Flosse, Geffry Salmon, et le fils de Suhail Al Dhaheri
Gaston Flosse, Geffry Salmon, et le fils de Suhail Al Dhaheri
500 milliards de francs Pacifique... c'est le montant que souhaiterait prêter à la Polynésie Suhail Al Dhaheri, un prince des Emirats Arabes Unis. Gaston Flosse, le président du Tahoera'a Huira'atira, a répondu à l'invitation de l'homme d'affaires, rencontré par l'intermédiaire de Jean-Marc Pujo, ancien directeur de la Santé au fenua (2012) et reconverti dans les affaires. 

"C'était un bon voyage. J'ai cru arriver là-bas et discuter de milliards et de taux d'intérêts avec un banquier... mais nous avons eu à faire à un sage. Un monsieur qui nous a accueilli chez lui, dans sa maison, avec sa famille... pendant trois jours, nous avons discuté ensemble. Il nous a raconté comment Abu Dhabi est devenu l'Etat que l'on connaît aujourd'hui" raconte Gaston Flosse. 

Le leader autonomiste explique que Suhail Al Dhaheri et lui ont parlé de développement. Une convention a été signée avec le président directeur de la société Al Manhal.  "Nous lui avons présenté  notre programme, les sommes dont nous avons besoin pour les investissements publics et privés, et c'est sans hésitation qu'il a signé le protocole d'accord". 

Pourquoi cet émir a-t-il contacté Gaston Flosse et pas directement le gouvernement? "Ce monsieur lui  [à Edouard Fritch] a écrit une lettre le 8 mai 2016, il lui a répondu qu'il n'avait pas le temps de le recevoir... Il a envoyé l'un de ses collaborateurs [Jean-Marc Pujo]... pendant un mois, il a attendu le rendez-vous chez monsieur Fritch... n'a pas eu de rendez-vous, et il est reparti. Al  Dhaheri considère que c'est une insulte contre lui, et je crois qu'Edouard Fritch n'est pas prêt de le revoir ! C'est dommage pour notre Pays parce que nous aurions déjà pu commencer quelque chose de sérieux, et non pas jouer à la dînette ! Edouard Fritch veut jouer à la dînette, nous, nous voulons jouer au développement de notre Pays !" 

Quel intérêt Suhail Al Dhaheri peut avoir à investir au fenua ? "Il ne veut pas faire de l'argent sur notre dos, mais nous aider à développer la Polynésie. C'est vraiment un sage !"

Le président du parti orange poursuit : "Ma priorité, c'est toujours le Mahana Beach, puisque nous avons les moyens de le construire. Nous avons obtenu des avantages bien meilleurs. L'investisseur a accepté une manière d'échanger entre nous, de nous rassembler, de travailler les uns avec les autres... Je ne pensais pas sortir avec l'esprit bien reposé ! L'accord que nous avons signé est entre lui et le président du Tahoera'a Huira'atira... et il attend que le Tahoera'a gagne pour signer avec le président du Pays. C'est vraiment du solide !"

Mais il affirme qu'il ne financera pas la campagne orange : "je ne veux pas qu'il se mêle de la campagne électorale". 

Gaston Flosse réunit sa base ce samedi, en fin de journée. Des annonces plus importantes sont prévues en début de semaine. 
 
Laure Philiber 






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018